Myriam Boullay veut « une chambre de commerce plus forte et plus solidaire » (VIDÉOS)

C’est ce que promet la candidate, tête de liste Myriam Boullay, celle là même qui a fait « tomber » le président sortant Ibrahim Patel en obtenant, via un recours auprès du tribunal administratif, l’annulation de son élection de novembre dernier. Une décision qui a conduit à un nouveau scrutin qui se déroulera du 4 au 17 mai prochains. « Personne n’avait cru en moi, on m’a même prise pour une idéaliste, une folle et pourtant… Force est de constater que le pot de terre a gagné face au pot de fer. En déposant plainte, j’ai abouti, par ma persévérance, à l’annulation de son élection volée aux chefs d’entreprise ».

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1132840067292310/2759118911063087

Myriam Boullay a tenu une conférence de presse cet après-midi (mardi 5 avril) au restaurant « L’Orangerie » afin de présenter ses 39 colistiers, toutes et tous habillés en blanc. « Parce que nous sommes une équipe propre, une équipe qui a la foi et qui est complètement apolitique. Nous avons chacune, chacun nos opinions, nos sensibilités mais nous n’avons pas de mandat politique car nous ne mélangeons pas les genres. Ce sont les chefs d’entreprise qui font l’économie, pas les élus », explique Myriam Boullay, qui précise : « des chefs d’entreprise indépendants ». Mais pour autant, insiste-t-elle, « nous devons tous travailler ensemble : les élus de la chambre, les élus des autres chambres consulaires ainsi que les élus de toutes les collectivités locales en amont, sans oublier l’Etat, l’Europe, les ministères, les syndicats, les commerçants… ». A ce titre, Myriam Boullay a annoncé qu’en cas de victoire, elle nommera une femme qui sera chargée de renouer les relations avec les ministères. « Depuis au moins dix ans, aucun ministre n’est passé à la CCIR », fait-elle remarquer.

« La Fédaction n’existe pas… »

La tête de la liste « Bâtissons la Réunion de demain » a tenu également à mettre les colistières en avant, en les installant à la table officielle, lors de la conférence de presse afin de montrer « l’importance de l’entreprenariat au féminin ». L’occasion pour elle également d’expliquer ce qui fait la force de sa liste. Myriam Boullay est au micro d’Yves Mont-Rouge :

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1132840067292310/283704717277911

La candidate Boullay plaide pour « une chambre de commerce plus proche de ses ressortissants », pour « une CCI plus proche de l’économie », pour « une CCI plus forte et plus solidaire ». Comment ? « En allant vers les chefs d’entreprise » ; « En gardant le proxi bus mais en y mettant à l’intérieur un expert-comptable, un avocat, un notaire, un agent de l’Urssaf, un agent de la caisse de retraite… afin de venir en aide aux chefs d’entreprises ».

Pêle-mêle, elle préconise la création d’une commission de prospective, la relance de l’innovation (accompagnement des projets innovants), le soutien à l’entreprenariat, la création de zones d’activités et d’entrepôt sur les terrains de la CCIR, la création d’une compagnie maritime privée/publique, la mise en place localement des formations adaptées aux besoins de chefs d’entreprises…

La liste « Bâtissons la Réunion de demain » aura le soutien de la FNAE (Fédération nationale des auto-entrepreneurs) représentée dans l’île par Radji Araye, colistier de Mme Boullay. Quid de Bruno Cohen, radié de la liste de Myriam Boullay par la préfecture ? « Il semblerait qu’il fasse une liste mais pour l’instant je n’en sais pas plus. Nous n’avons personne de M. Cohen sur notre liste ».

A-t-elle tenté un rapprochement avec le Medef ? « J’ai envoyé un texto à Didier Fauchard le 19 janvier dernier, je n’ai reçu aucune réponse de sa part », dit-elle avant d’ajouter : « nous sommes une liste de vérité qui n’est pas issue d’alliances de dernière minute dans les anti chambres ». Un petit mot pour finir sur la liste Fédaction/Capeb qui sera conduite par Pierrick Robert ? « C’est quoi la Fédaction ? Ça n’existe pas. C’est une société qui fait des photocopies », ironise Myriam Boullay, en gardant le sourire.

Voici la composition de la liste qui sera conduite par Myriam Boullay. Cliquez sur le lien ci-dessous !

Colistiers Batissons La Réunion de demain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.