« Macron, le Président protecteur des Français, des Réunionnais… » (VIDÉOS)

La petite phrase est de Michel Vergoz, Macroniste historique, qui a commencé à militer en faveur de l’actuel Président de la République avant 2017. Cette petite phrase prononcée ce matin (mardi 5 avril) lors d’une conférence de presse tenue au restaurant « L’Orangerie » à Saint-Denis et animée par Eric Leung, coordinateur local de la campagne présidentielle de 2022, est bien entendu partagée par tous les soutiens rassemblées au sein de ce qui est qualifié aujourd’hui de « Maison commune » dont les représentants sont issus de différents bords politiques, histoire de bien montrer qu’Emmanuel Macron est « un Président qui transcende les clivages ». Et Eric Leung ainsi que les autres personnes présentes de bien insister sur « le dépassement politique, pas l’effacement ». Bref, une « maison commune  transpartisane » qui a décidé d’apporter son « soutien total et entier » au Président-candidat Emmanuel Macron.

Au menu de la longue (très longue) conférence de presse – plus de deux heures – plusieurs thématiques : « la vie chère, la souveraineté alimentaire, l’insertion, l’emploi, la sécurité, la santé, l’autonomie énergétique, le logement, la jeunesse, la famille, y compris l’égalité homme/femme, les personnes handicapées…

De gauche à droite : Ibrahim Dindar, Julien Hoarau, Patrice Selly et Richard Nirlo. (Crédit Photos : Yves Mont-Rouge)

Une conférence de presse manifestement bien préparée en amont : l’insertion pour Cyrille Melchior (président du Département) ; L’agriculture/la souveraineté alimentaire pour Serge Hoareau (1er vice-président du Département et président de l’Association des maires de la Réunion) ; La vie chère pour Laurent Virapoullé (chef d’entreprise, représentant de la société civile) ; Le pouvoir d’achat pour Ibrahim Dindar (président de la Droite sociale) ; L’emploi pour Michel Vergoz (maire de Sainte-Rose et conseiller régional) ; La sécurité pour Patrice Selly (maire de Saint-Benoit et président de la Cirest) ; La connectivité pour Richard Nirlo (maire de Sainte-Marie et conseiller régional) ; Le logement pour Bachil Valy (maire de l’Entre-Deux et référent territorial de LREM) ; La famille pour Nassimah Dindar (sénatrice et présidente de l’UDI). La parole a été également donnée à Julien Hoarau (référent local du mouvement Horizons d’Edouard Philippe), à Sandrine Rahim Khan (référente locale du MoDem et adjointe au maire de l’Entre-Deux) ainsi qu’à Adèle Odon (conseillère départementale de Saint-Paul). Trois jeunes qui promettent.

De gauche à droite : Laurent Virapoullé, Serge Hoarau, Michel Vergoz, Adèle Odon, Bachil Valy et Sandrine Rahim Khan.

Ce qu’il faut retenir, outre « les multiples mesures gouvernementales sous la mandature actuelle » mises en avant par les différents intervenants.es, c’est surtout « la méthode Macron ». C’est cette « méthode » de « co-construction » qui semble avoir motivé tous les soutiens présents ce matin, à l’instar de Julien Hoarau qui a déclaré : « on a été pendant longtemps à la Réunion avec Paris i command pas nous, on est passé avec Emmanuel Macron et Edouard Philippe à Paris i construit ek nous… » Ecoutez Julien Hoarau ; Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1132851530624497/487953862912700

 

Laurent Virapoullé a surtout mis l’accent sur comment lutter contre la vie chère à la Réunion. « La réforme de l’octroi de mer pourrait représenter une des pistes de cet objectif », dit-il. Ecoutez le !

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1132851530624497/505300247967488

Eric Leung, le coordinateur de la campagne, a insisté non seulement « sur le bilan remarquable » d’Emmanuel Macron mais également sur « la méthode » du Président-candidat d’En Marche.

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1132851530624497/545849900189147

Ce que l’on peut noter par ailleurs, c’est qu’ils ou elles connaissent toutes et tous leur sujet sur le bout des doigts (sans doute pour l’avoir répété maintes fois depuis le début de la campagne) et qu’ils sont animés par une motivation commune, celle de « contribuer à l’élection d’Emmanuel Macron » à la présidence de la République les 10 et 24 avril prochains, en espérant, comme l’a dit Michel Vergoz, responsable de « Trait d’Union », que « la maison commune ne sera pas qu’un affichage de façade, ponctuel… ». Eric Leung, qui sera candidat de la LREM à la députation dans la 6ème circonscription, y veillera sûrement à ce que « ce petit dénominateur commun » ne s’évapore pas dans la nature après la présidentielle d’avril.

Y.M.

([email protected])

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.