« Street Food » : une nouveau plateforme de livraison à la Réunion qui facture au kilomètre

Lyveat a lancé récemment son application pour les clients réunionnais. C’est une nouvelle plateforme de livraison spécialisée dans la street food, que certains qualifieront de malbouffe, mais Lyveat a fait ce choix délibéré pour se démarquer de ses trois concurrents installés depuis 2019 dans l’île.

Ainsi, chez eux, vous trouverez pizza, kebab, sandwitch , créolités, et burgers divers et variés , avec une dizaine d’enseignes qui leur ont fait confiance pour assurer leurs livraisons à domicile.

Le patron est Alexandre Pineau, et il vise ce qu’il appelle « les villes intermédiaires » qui seraient oubliées des « grandes plateformes » de livraison.

Sa zone est donc supérieure de 6 km aux autres, la plateforme d’appel sera à l’île Maurice, et il se targue d’avoir su monter un réseau de 20 transporteurs qui roulent, au choix et selon leur secteur, à deux ou quatre roues.

En clair, choisissez votre menu « street food », payez en ligne et votre tarif de livraison sera de 2 euros pour la prise en charge et 1 euro du kilomètre.

A terme nous travaillerons avec d’autres restaurateurs traditionnels, promet le patron local de Lyveat. Mais cela nécessite un travail de commercial, de démarchage, et ça prend nécessairement un peu plus de temps.

11 commentaires

  1. Donc un repas pourrait par exemple passer de 7 euros à 14 euros en rajoutant des frais de déplacement pour la livraison alors.
    Y a l’option livraison devant la porte de l’appartement plutôt que fatiguer le client à descendre en bas de son immeuble ?
    Tant qu’à faire.

    1. Une carte dorée « Abrutis de l’année » sera offerte, avec, à la livraison des repas. En même temps, ils auraient tort de ne pas y croire, sous couvert, bien évidemment, de sécurité pour tous nos gramoune. Il suffirait de mettre certains animateurs en VRP pour montrer comment on donne la papate avec des chiffres officiels

  2. Ils viennent chez nous à la Réunion pour prendre notre fric, nous engraisser et quand on sera mort du diabète ou autre ils prendront notre place.

  3. Ale marché don!un euro par kilomètre !baiseur paquet de zoreil

  4. Il apporte une offre quand d’autres n’ont rien compris. Il y a des gens qui n’ont pas de voitures, qui ont le droit de manger comme tout le monde et ceux qui ne peuvent aller au resto ou bar divers. La liberté c’est ça aussi
    Après le prix de la livraison pose question

  5. Il a repris le concept de DELIVEROO en métropole mais ce dernier facture des frais de livraison beaucoup plus raisonnables en moyenne 2,90e

  6. Très bien mais ce qu’ils ne disent pas c’est qu’ils prennent 25 % du chiffre d’affaire ce qui fait qu’en gros, il est le MAC et toi la….
    Ce n’est pas possible quand tes marges sont trop justes. En métropole ok car les produits sont chères donc les marges plus importantes mais chez nous c’est plus compliqué.
    En gros le seul gagnant c’est la société de livraison et souvent pour un service en carton.

  7. Au final… Zot vien engraisse azot la réunion, mais le centre dappel est à Maurice… De moun la réunion i conai rienk payer, mais i gagne pas embaucher, fai sorte band jeune la 1 pe dans fenoir non?nou le tro couillon com dhab, business is business la bas les coûts les moins chers… Mais la réunion va payer même, pcq nou aime sa, la mondialisation. Fai Com de moun riche, allez voir nou la pou bien fai enc..a nous..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.