Réaction d’Huguette Bello après la réélection d’Emmanuel Macron

« Emmanuel Macron a été réélu Président de La République.  Ce vote pour la République permet d’éviter à notre pays les dérives d’une Présidence d’extrême droite. Pour autant, ce vote n’est en aucun cas un vote d’adhésion.  C’est un vote d’alerte notamment pour les Outre-Mer et La Réunion. Il nous faut entendre la colère des Réunionnaises et Réunionnais qui s’est exprimée aujourd’hui.

Le Président réélu aura la lourde responsabilité de conduire dans les 5 années qui viennent les affaires de la France, dans un contexte lourd d’incertitudes. Les résultats ont montré au plan national et local que notre pays ne va pas bien. L’abstention en hausse indique que les citoyens déçus se détournent des rendez-vous électoraux. L’extrême droite a augmenté son score par rapport au second tour de 2017. Ce qui est l’expression surtout de souffrances sociales qui se sont accrues ces dernières années.

Cette dégradation relève à la fois de causes profondes et de crises conjoncturelles. Elle est la conséquence de ce système productiviste néolibéral qui exploite les hommes, notre Planète et accroît sans cesse les inégalités. Elle est aussi accélérée par la crise sanitaire de la Covid 19, par la crise géopolitique et les guerres.

Au premier tour, nous avions soutenu un programme à fort contenu social et écologique qui s’attaquait aux causes structurelles de ce système que nous combattons. Ce soir, nous le disons avec force : le nouveau pouvoir doit impérativement s’en inspirer sous peine d’une aggravation de la situation.

Tout le monde s’attend à des lendemains difficiles.

La situation est encore pire dans les Outre-mers et à La Réunion où la candidate d’extrême droite a rassemblé sur son nom la majorité des suffrages exprimés. Nous ne pouvons que le regretter.

Cela montre bien que le système réunionnais est à bout de souffle. Il laisse de côté une fraction de plus en plus large de la population.

Nous ne pouvons plus tolérer l’extension de la pauvreté, de la vie chère, des inégalités sociales plus accentuées qu’en France hexagonale.  Et de ce fléau du chômage si prégnant au sein de notre population….

Dès le soir du premier tour, nous avons pris nos responsabilités, en appelant à faire échec à l’arrivée au pouvoir en France, du nationalisme, du populisme et de la xénophobie.

Ce soir, nous appelons le nouveau Président de la République à prendre, à son tour, ses responsabilités.

Il doit prendre la mesure de la gravité de la situation à La Réunion.

Il doit prendre en compte l’ensemble des attentes de la population réunionnaise.

Il doit enfin écouter les aspirations du plus grand nombre.

(Pause)

Le dimanche 12 juin, c’est le troisième tour ! A l’occasion des législatives, nous appelons les Réunionnaises et Réunionnais à se rassembler autour des candidats progressistes qui portent le programme et les valeurs de l’Union populaire.

Ce programme, les Réunionnais l’ont largement validé au premier tour en votant pour Jean Luc Mélenchon car il répond aux préoccupations et attentes des Réunionnais.

C’est pourquoi, j’appelle, dès ce soir, au rassemblement le plus large autour des valeurs de justice sociale, de solidarité, d’égalité et de respect des droits.

Pour que les ambitions sociales, économiques culturelles, écologiques, portées par l’Union Populaire soient entendues par le plus grand nombre, plus que jamais, nous devons ouvrir de nouvelles perspectives pour les Réunionnais. Pour une Réunion plus juste et plus solidaire ! » indique la Présidente du Conseil Régional.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.