Skip to content

Fin de la grève à la Semittel/Alterneo : les lignes Alternéo et Carsud reprennent

La grève des employés est terminé ce vendredi 1er avril. Les lignes Alternéo sur St-Pierre et CARSUD sur le Tampon reprennent aux horaires habituels ce samedi 2 avril.

Les augmentations ont été acceptées dans une fourchette se situant entre 3 et 17 points (un point : 8,50 euros brut) selon les postes.

Sur les 300 salariés que compte la SEMITTEL qui gère notamment le réseau Alternéo, 125 étaient en grève depuis lundi 28 mars 2022. Des  barrages filtrants ont été mis en place à la sortie des bus.

Écoutez :

Les réunions s’enchainent entre les syndicats et la direction depuis le début de ce conflit. Cependant, la direction de la SEMITTEL estime qu’elle aura du mal à satisfaire les grévistes de part ses difficultés financières chroniques liés à la crise sanitaire.

« Avec la crise Covid, les pertes de la SEMITTEL sur les recettes commerciales sont de 700 000 € par an. Cette somme n’est pas compensée par la collectivité, explique l’entreprise.  La SEMITTEL subit également de plein fouet l’inflation, rien que sur le poste Carburant les charges de l’entreprise vont progresser de plus de 300 000 € en 2022. Charges qui n’étaient pas prévues au budget.Or le Budget de la SEMITTEL 2022 à hauteur de 21 650 000 € ne présente un excédent prévisionnel que de 30 000 €.C’est dans ce contexte économique tendu qui s’impose à la SEMITTEL que la direction a mené avec constance les NAO 2022.Il en a résulté la proposition de mobiliser une enveloppe de 160 000 € soit une augmentation de 1,2% de la masse salariale.Hormis cette enveloppe, il est important de rappeler que les salariés de la SEMITTEL bénéficient d’une augmentation automatique avec l’ancienneté. Cette évolution ne saurait être déconnectée des NAO, car de fait avec la proposition de la Direction la revalorisation salariale pour 2022 dépassera les 2%.Face à ces propositions certes tendues, les partenaires sociaux et particulièrement les deux syndicats signataires du préavis n’ont eu de cesse de formuler des demandes toutes plus élevées les unes que les autres, pour arriver aux revendications formulées sur le préavis (augmentation de 240€ nets par mois).Il est rappelé que satisfaire à ces revendications représentant une augmentation de plus de 15%, soit + 2 000 000 € de charges supplémentaires qui se traduiraient par la mise en cessation de paiement de l’entreprise avant la fin de l’année, sachant que sont capital n’est que 1,4M€.Il est opposé à la Direction le fait que les salariés de la SEMITTEL n’ont bénéficié d’aucune augmentation ces dernières années, c’est faux, le tableau ci-après traduit l’augmentation moyenne de la rémunération nette annuelle entre 2018 et 2021dans les principaux corps de métiers de l’entreprise :

Conducteur

+2 000€

+2% par an

AVPR

+4 000€

+5%

Assistant Commercial

+1 900€

+2%

Contrôleur

+3 900€

+4%

Mécanicien

+2 100€

+2,2%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

https://leconomie.re © Copyright 2022. Tous droits réservés.