Port de Ste-Marie : la régie a été créée

La CINOR en collaboration avec la ville et les habitants de Sainte-Marie est en charge depuis 2018 d’un réaménagement et de l’extension du port. La régie personnalisée a été créée ce mercredi 23 mars 2022.

Le mode de gestion

Pour le Port de Sainte Marie, la CINOR a souhaité garder la maîtrise totale des orientations économiques et politiques du service. La régie a donc été créée, dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière « Régie du port de Sainte-Marie » dont le Président est M. Didier GOPAL, 4e Vice-président de la CINOR et la Vice-présidente de la régie est Audrey Belim, 12e VP à la CINOR.

Le 1er conseil d’administration de la régie s’est réuni le 23 mars 2022 à la CINOR.

Les membres sont composés de 3 élus de Ste Marie, 2 de St Denis, 2 de Ste Suzanne, 1 représentant de la Direction de la Mer Sud Océan Indien (DMSOI) et 1 représentant de l’IRT.

Avec l’installation de ce CA, un pas supplémentaire est fait pour la mise en exploitation du port de Ste Marie. Un important travail sera mené par le Président et son CA pour préparer la mise en exploitation du port de Ste Marie (partie maritime et terrestre) dans les prochains mois. 

Un projet économique et touristique

Pour rappel, La CINOR a engagé un projet de transformation du Port qui présente de nombreux atouts en termes d’attractivité économique et touristique et de dynamisation du territoire.

Les principaux objectifs sont :

Augmenter la capacité d’accueil des navires à 337 unités (contre 180 précédemment) ;

Améliorer les conditions de travail des pêcheurs professionnels

– Améliorer les conditions de travail des activités de secours en mer (SNSM, pompiers de l’aéroport) ;

– Augmenter les services disponibles (avitaillement, aire de carénage, machine à glace, etc.) ;

– Faciliter les entrées-sorties du port (maintien du tirant du chenal d’accès, prolongement de la digue pour limiter l’ensablement du port) ;

– Créer un véritable lieu de vie pour augmenter l’attractivité locale et touristique du port permettant de pérenniser le site et d’envisager ultérieurement un aménagement de l’arrière-port avec la création d’activités tournées vers la mer

– Créer un projet portuaire connecté avec les développements urbains et touristiques envisagés par la Commune et la CINOR en périphérie du port.

Cet espace d’une superficie de 1,2 hectares deviendra un incontournable lieu touristique de la région Nord proposant de nombreuses activités telles qu’une école de voile, de nouveaux commerces, des locaux dédiés aux activités de tourisme et de nombreux restaurants panoramiques (12 restaurants au lieu des 6 implantés auparavant).

Montant total des travaux de 19 635 254 € H.T

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.