La CIVIS lauréate de l’opération « France vue sur mer »

Première intercommunalité de l’île, lauréate de l’appel à projet « France vue sur mer – Sentier Littoral », la CIVIS est récompensée pour son projet « Étude de programmation et assistance à maîtrise d’ouvrage dans le cadre de la valorisation et de la création de linéaires longitudinaux et transversaux du Littoral CIVIS, un espace ouvert à tous ».

Elle obtient ainsi un financement de 80% sur les études préalables qui seront menées afin d’aménager durablement et efficacement son sentier littoral.

Depuis 2004, la CIVIS s’est engagée dans la création et l’aménagement d’un sentier  littoral sur son territoire permettant d’obtenir un linéaire de 19 km qui s’étend des Avirons à la Petite-Île.

Afin de poursuivre les démarches déjà entamées, la CIVIS a souhaité porter un projet « d’étude de programmation et assistance à maîtrise d’ouvrage dans le cadre de la valorisation et de la création de linéaires longitudinaux et transversaux du Littoral CIVIS, un espace ouvert à tous », dans le cadre de l’opération « France vue sur mer ». Celui-ci a été retenu avec un taux de financement de 80 % sur les études préalables. Le coût total de cette 1ère phase, lauréate de l’appel à projet,
est de 300 000 euros HT.

L’étape initiale sera donc de lancer une mission de programmation et d’assistance à maitrise d’ouvrage sur des sites conjuguant différents enjeux environnementaux,
touristiques et économiques, la priorité ayant été donnée aux lieux d’observation des cétacés lors de la période hivernale ainsi qu’à la création de cheminements pédestres sur les communes de Saint-Louis et de Saint-Pierre.

L’étude de programmation démarrera à la fin du premier semestre 2022 et s’achèvera au cours de l’année 2023 avec une phase de travaux prévue pour fin 2023.

Ce projet s’articule autour de trois grandes thématiques :
• l’interprétation des grands paysages depuis le littoral
• l’observation de la vie marine et des cétacés
• la découverte de la flore et de la faune locale
La CIVIS souhaite notamment améliorer les conditions d’accueil du public, autant pour une offre touristique de qualité que pour minorer des nuisances
liées à la fréquentation des lieux.

Les aménagements qui découleront de l’étude  financée devront inclure :
• l’amélioration de l’accès général (sécurisation, accès facilité aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR), aménagement de parkings et points  d’arrêt transport en commun…)
• l’installation de toilettes et de mobiliers urbains (poubelles, bancs…)

.des éléments d’interprétation portant sur la sensibilisation environnementale, la découverte patrimoniale et la lecture des grands paysages
• des plateformes et équipements d’observation
• des espaces de pique-nique et des espaces ludiques
• l’insertion paysagère (plantation d’endémiques…)
• le développement d’activités économiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.