Le PACT de Thierry Robert a fait des « petits » (VIDÉOS)

« Petits » n’a évidemment rien de péjoratif. Par « petits », il faut entendre « Jeunes ». Vous l’aurez compris, le nouveau parti politique créé fin de l’année dernière par Thierry Robert, l’ancien maire, député, conseiller régional et général de Saint-Leu vient de mettre sur orbite une section « Jeunes » qu’on pourrait qualifier « les Jeunes PACT ». En rappelant que PACT veut dire le « Peuple Aux Commandes du Territoire ».

Cette section « Jeunes » a vu le jour il y a trois semaines. Le bébé est tout nouveau, il n’a pas encore fait ses dents mais il grandit vite à en juger par les objectifs que se fixe son jeune président Julien Grondin, 33 ans, originaire du Tampon, infirmier urgentiste de profession. Ecoutez-le, il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1118398688736448/372719281118437

Julien Grondin est un passionné de politique. Ce jeune père de famille (2 enfants) était colistier de Monique Bénard aux municipales de 2020 au Tampon et a participé à la campagne électorales des élections départementales de 2021. Il espère que « PACT Jeunes » connaîtra « une belle croissance » dans l’île et, avec les autres jeunes qui l’entourent, il ambitionne également, sous la houlette du président départemental Thierry Robert, de positionner des jeunes , lui y compris cela va de soi, sur des listes d’ici à quelques années, ou bien tout simplement participer à la campagne électorale pour les scrutins à venir (présidentielle, législatives).

L’objectif principal étant pour l’instant de consolider la section en nommant deux responsables par commune (soit 48 pour les 24 communes de l’île) et un-e référent-e dans les micros régions à l’instar d’Audrey Blucker, responsable de la région Ouest.

De gauche à droite : Thierry Robert; Murielle Zitte (34 ans, cheffe d’entreprise à Trois-Bassins); Yann Robert (18 ans, étudiant dans un école de commerce/St-Leu); Julie Sautron (Saint-André); Julien Grondin; Stéphane Varcourt (29 ans, cuisinier au lycée des Avirons) et Delphine Bijoux (24 ans, chargée de recrutement). Crédit Photos : Yves Mont-Rouge)

Julie Sautron, 26 ans, qui travaille à la bibliothèque universitaire tout en poursuivant une licence de Droit, s’est pour sa part engagée au sein de la section parce que, dit-elle, « c’est un mouvement jeune et autonome ». Ecoutez la vice-présidente des « Jeunes PACT » :

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1118398688736448/539050724108394

« La population réunionnaise a besoin aujourd’hui d’une nouvelle génération d’hommes et de femmes en politique, mais sans pour autant border les anciens », explique Thierry Robert, qui se félicite de la création de cette section « Jeunes Pact ».

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1118398688736448/1199250844162575

Des jeunes qui ne manqueront sans doute pas, le moment venu, de solliciter la candidature de leur président départemental dans la 7ème circonscription à l’occasion des législatives des 12 et 19 juin prochains ? L’avenir le dira. En attendant, si vous voulez en savoir plus sur cette section « Jeunes », jetez un petit coup d’œil sur le prospectus dans lequel ces jeunes gens ont résumé quelques unes de leurs idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.