Le grand Viaduc de la Nouvelle Route du Littoral ouvre aujourd’hui à midi (VIDÉOS)

La bonne a été annoncée cette semaine, et précisément ce mardi après-midi 23 août par la présidente de Région, Huguette Bello. Elle a tenu une conférence de presse avec à ses côtés le nouveau préfet de la Réunion Jérôme Filippini qui, officiellement, prenait ses fonctions le jour même. Egalement présents : plusieurs élus de la Région parmi lesquels le député Frédéric Maillot, Jacques Técher, maire de Cilaos et vice-président délégué aux grands chantiers, Patrice Boulevart (VP), Fabrice Hoarau. Sans oublier Jean-François Hoareau, 1er adjoint à la maire de Saint-Denis.

De gauche à droite : le nouveau préfet de la Réunion Jérôme Filippini, Huguette Bello, président de Région et Jacques Técher, maire de Cilaos et vice-président de Région délégué aux Grands Chantiers. Crédit Photos : Yves Mont-Rouge

Huguette Bello a ainsi annoncé l’ouverture partielle et anticipée du grand viaduc « qui ne menait nulle part ». Grand viaduc de la NRL (Nouvelle Route du Littoral) qui sera donc ouverte sur une voie côté mer à compter de ce dimanche 28 août aux environs de 12 heures. Mais durant toute cette matinée de dimanche, la circulation sera totale interdite sur l’ancienne route du Littoral pour des opérations de purges entre 6h30 et 12 heures. Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir le tracé de la voie qui sera mise en circulation entre Saint-Denis et la Grande-Chaloupe. Soit un tronçon de 8 kilomètres de route.

Carte NRLokok 22-08

Ecoutez les explications de la présidente de Région, toute ravie d’annoncer aux automobilistes réunionnais cette nouvelle qu’ils attendaient depuis longtemps, qui plus est avec une quinzaine de jours en avance. « La mise en service de la section Saint-Denis – Grande Chaloupe à 2×2 voies avait été envisagée pour mars 2022. Ce planning a été compromis par les défauts, constatés par le maître d’ouvrage, de pose d’accropodes par le groupement en charge des digues. Les règles de l’art pour la réalisation d’une digue en accropodes n’ont pas été respectées (points de contacts entre accropodes, densité minimale de blocs), la carapace présentait donc des défauts et des casses de blocs ont été observées à l’occasion de fortes houles qui pourtant n’avaient rien d’exceptionnel au regard d’un dimensionnement d’ouvrage pour des houles cycloniques centennales. Les digues ont à nouveau subi les assauts de houles cycloniques en 2022 avec le passage des cyclones Batsirai et Emnati. Le programme de reprise (pose/dépose-remplacement d’accropodes) qui s’imposait, est alors passé de près de 2800 à 4900 blocs. ». A noter que le grand viaduc, dans son intégralité, sera mis en circulation d’ici à février 2023. Quant au second viaduc dont la réalisation devrait être lancée dans quelques mois, il devrait être opérationnel vers 2028 voire 2030.

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1222220425020940/394829709452493

« Ces huit kilomètres seront entièrement opérationnels, au moyen de la réalisation d’un barreau de raccordement sur la Route du Littoral actuelle, un peu après la Grande Chaloupe en venant de St Denis (PR 9+500), et égale- ment de la réalisation du programme de reprises des accropodes tout au long de la digue MT-5.1. La mise en service du premier tronçon de la NRL per- mettra de sécuriser un axe routier à risque et de supprimer les basculements côté mer sur le tronçon correspondant de l’actuelle Route du Littoral en cas de fortes pluies.

Au passage, Huguette Bello n’a pas manqué de donner un petit coup de patte à la majorité régionale précédente.  » Il est important de rappeler que l’ancienne équipe à la tête de la collectivité régionale avait fait des annonces surréalistes concernant l’ouverture de la totalité de la NRL.qui avait été initialement annoncée pour 2023. L’ouverture du premier tronçon avait été annoncée pour fin 2021. Cet engagement ne pouvait pas être tenu au regard des difficultés déjà identifiées sur les digues et les accropodes qui la composent.

En réalité, le chantier dans sa totalité ne pourra pas être terminé avant 2028. Le chantier du dernier tronçon de Digue Grande Chaloupe – La Possession avait dû être interrompu car le marché a été résilié en 2021″.

A noter que le montant des travaux supplémentaires pour une mise en service anticipée a été évalué à 34 M€, aux- quels l’État, dans le cadre du plan de relance, participe à hauteur de 17 M€. Ecoutez ce qu’a dit le nouveau préfet de la Réunion Jérôme Filippini, très ravi lui aussi de participer à l’annonce faite par la présidente de Région.

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1222220425020940/5877379102272834

Autre précision apportée par Huguette Bello et par M. Morbé, DGA aux Grands chantiers, grâce à la mise en service partielle du grand viaduc, « ce sera la fin des basculements sur l’actuelle route du Littoral. En effet, à l’issue de deux à trois semaines de travaux complémentaires (signalisation, ouverture de glissière béton) à compter de cette ouverture anticipée partielle, le sens Ouest ➜ Nord pourra être basculé sur le côté mer de la Route du Littoral actuelle, entre la Grande Chaloupe et les Potences (PR 3+500). Le côté mer de cet axe routier est en effet moins exposé aux risques de chute de blocs. Ainsi, dans un délai d’un mois à compter du 28 août, il ne sera plus nécessaire de basculer la section Saint-Denis – Grande Chaloupe en cas de fortes pluies sur cette zone. Cette dernière resterait tout de même exposée aux fortes houles ».

Quid des cyclistes sur le viaduc ?

L’ouverture de la piste cyclable bidirectionnelle, séparée physiquement du reste du trafic, sera différée. Elle ne pourra être mise en service tant que la NRL ne sera pas intégralement achevée, puisqu’elle se finirait « en quasi impasse » sur la RL actuelle, après la Grande Chaloupe. A la mise en service du sens Saint-Denis > Grande Chaloupe, les cyclistes qui s’engageraient sur la NRL ne pourraient sortir à La Grande Chaloupe (bretelles d’échangeurs situées côté voie rapide) et aucun pas- sage ne permettrait de sortir par une autre issue (zones de chantier). Le cycliste qui s’engage ne pourrait sortir qu’à l’échangeur du Port Est, en roulant sur la RL actuelle puis la 2×2 voies sur le front de mer de La Possession.

Il convient toutefois de noter que la Route du Littoral n’est empruntée quotidiennement que par un petit nombre de cyclistes. Si les conditions ne seront pas encore réunies pour accueillir les pratiquants de la petite reine, à l’ouverture du tronçon Saint-Denis Grande Chaloupe sur 2×2 voies (début 2023), ils pourront circuler sur ces 8 km dans des conditions de sécurité améliorée par rapport à la circulation actuelle, en évoluant sur les bandes d’arrêt d’urgence situées à droite des voies bus. Il conviendra ce- pendant pour eux de rester prudent en cas de vent fort. Au point de raccordement, ils se retrouveront par contre toujours sur la Route du Littoral actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.