Carré de l’église et Cour de l’école des Frères à St-André : 5 M€ pour redynamiser le centre-ville (VIDÉOS)

Après la pose de la 1ère pierre du poumon vert au parc Lacaussade il y a trois semaines, le maire Joé Bédier a posé, ce mercredi 27 avril 2022, la première pierre des travaux de réhabilitation du marché couvert et de réaménagement de la cour de l’école des Frères. Une petite animation a précédé cette pose de première. Elle s’est déroulée à l’arrière de l’église du centre-ville, en présence du sous-préfet de Saint-Benoit Michael Mathaux, du député de la 5ème circonscription Jean-Hugues Ratenon, du vice-président de la Cirest Ridwane Issa et de nombreux autres élus du conseil municipal de Saint-André.

Des jeunes de l’association « OPALE » ont joué un sketch. Deux dames ont lu un récit de Georges Virapin. Place ensuite à la chorale de la paroisse de Saint-André qui a interprété quatre chansons.

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1146168482626135/278161311195225

Joé Bédier a par ailleurs symboliquement pris place dans la cabine d’un tractopelle pour démolir  un des vieux murs de l’ancien bazar de Saint-André. Cette réhabilitation passe par des travaux de restauration de l’architecture métallique afin d’offrir un espace convivial et lumineux et l a création d’un espace halle au marché comme à l’époque.

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1146168482626135/1462648180834248

Des travaux qui s’inscrivent dans le cadre du NPNRU (Nouveau plan national pour la rénovation urbaine) et qui, comme le rappelle Joé Bédier, au micro d’Yves Mont-Rouge, « étaient très attendus car le centre-ville était abandonné depuis plusieurs années :

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/pcb.1146168482626135/709989796695128

Cette pose de première pierre correspond aussi aux travaux de réaménagement de la cour de l’école des Frères avec la création d’une place urbaine entièrement piétonne dédiée à la flânerie et l’animation; La mise en place d’un espace arboré et agréable équipé de bancs où les usagers pourront s’arrêter, faire une pause ou se rencontrer; La création d’un grand gradin paysagé qui pourra se transformer en scène ou en assise. Des travaux qui s’inscrivent dans la continuité de la Place Jeanne d’Arc.

Joé Bédier a profité de l’occasion pour remercier l’Etat sans qui la ville de Saint-André n’aurait pas pu engager tous ces travaux de rénovation du centre-ville. Des travaux qui s’articulent autour de 5 axes : l’habitat, l’économie, l’espace public, l’équipement et la mobilité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.