Cirest : le budget de 98 millions d’euros adopté à l’unanimité (VIDÉO)

Une quarantaine de dossiers figuraient à l’ordre du jour de ce conseil communautaire qui s’est réuni jeudi soir (31 mars 2022) dans les locaux de la Cirest. Malgré l’absence de quelques élus (Joé Bédier, Jeannick Atchapa, Michel Vergoz pour ne citer qu’eux), le quorum était atteint. Quasiment tous les dossiers ont été adoptés à l’unanimité à l’exception de la rémunération du Pdg de la SPL Estival (transport en commun), à savoir Ludovic Alamélou, par ailleurs conseiller municipal de la majorité) Bras-Panon. La rémunération s’élève à un peu plus de 5 000 bruts mensuels. Les élus de la majorité municipale de Saint-André ainsi que Daniel Gonthier, élu de l’opposition à Bras-Panon, se sont abstenus.

Jean-Marc Péquin, 1er adjoint au maire de Saint-André, est intervenu pour expliquer l’abstention des élus de Joé Bédier : « nous n’avons rien contre Ludovic Alamélou, contre sa personne ». Puis, il a précisé que « le mélange des genres – président élu et directeur à la fois – posait un problème ». Réponse interrogative du président Patrice Selly : « un problème idéologique ? ». Avant de répondre lui même : « en tout cas, au niveau légal, il n’y a aucun problème. C’est prévu par la loi ».

Outre les nombreux autres rapports, les élus de la Cirest ont ensuite examiné les budgets de l’EPCI, qui s’élève à environ 98 millions d’euros. Que faut-il retenir de ce budget qui a été présenté dans les détails par le financier Olivier Rivière ? Nous avons posé la question au président Patrice Selly. Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/1196368114505072

Voici dans les détails, le budget primitif et le budget principal 2022. Cliquez sur le lien suivant :

Affaire N¯C2022-31 – BUDGET PRIMITIF 2022 BUDGET PRINCIPAL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.