Cyrille Melchior « satisfait » de la Lettre d’Emmanuel Macron aux Réunionnais (VIDÉO)

Le président du Département estime que « le candidat Emmanuel Macron a pris en considération les attentes économiques, sociales et sociétales des Réunionnaises et des Réunionnais ». Ecoutez le président du Département. Il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

https://www.facebook.com/100016989824186/videos/1206991686705480

Il y a quelques jours, le candidat Macron avait adressé un courrier à tous les Français. Cette fois, il s’adresse aux Réunionnaises et aux Réunionnais en particulier. De la même façon qu’il s’adressera aux citoyens de chaque département de France et hexagonale et ultramarine. « Je garde en mémoire le déplacement que j’ai réalisé, parmi vous, à l’automne 2019. Deux jours durant, en parcourant La Réunion du Nord au Sud, j’avais pu mesurer combien y bat le cœur de la France. Vous m’aviez confié toutes les difficultés de votre quotidien, tous les défis de demain. Et toute l’énergie que vous mettez, chaque jour, pour votre île », écrit-il en préambule de son courrier de deux pages qui est actuellement distribué dans les boîtes à lettre.

Il écrit encore : « ma première responsabilité, en tant que chef de l’Etat depuis 2017, a été de vous protéger » (…). Il est question dans ce courrier d’emploi (« le taux de chômage a baissé de 8 points »), de la vie chère, de l’agriculture (« tendre vers la souveraineté alimentaire »), de la Nouvelle Route du Littoral (« l’Etat continuera à prendre ses responsabilités aux côtés du conseil régional… »), de la santé (« renforcer nos structures hospitalières et mieux rémunérer les personnels hospitaliers »)…

Il conclut ainsi : « la terre de La Réunion a toujours été un creuset de cultures issues du continent africain et du sous-continent indien, porté dans la République française. Réunionnaises, Réunionnais, vous êtes héritiers d’un vivre-ensemble et d’une identité forte et vous continuez à construire votre destin au cœur de la République, de la France et de l’Europe. C’est l’ambition que j’ai pour vous, pour votre territoire car vous êtes une force de notre histoire, de notre présent et, je le sais aussi, de notre avenir. A travers ces quelques lignes, j’ai souhaité réaffirmer mon engagement personnel à veiller sur vous, sur votre île, en lien avec tous ceux qui y sont attachés. Avec affection. Avec cœur. Au cours des cinq dernières années, vous avez pu éprouver mon engagement pour vous. J’ai désormais besoin de votre soutien pour le poursuivre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.