EDF : L’Etat investit 2,7 milliards d’euros

EDF a annoncé une augmentation de capital de 3,1 milliards d’euros, dont 2,7 milliards provenant de l’état.

Emmanuel Macron a annoncé lors de la présentation de son programme présidentiel la nécessité de l’Etat « de prendre le contrôle capitalistique […] une partie des activités » d’EDF. « Je pense que sur une partie des activités les plus régaliennes, il faut considérer que l’Etat doit reprendre du capital, ce qui va d’ailleurs avec une réforme plus large du premier électricien français », a-t-il souligné indiquant par ailleurs « souhaiter une régulation des prix de l’électricité au niveau européen ».

La société, détenue à 84 % par l’état, doit faire face à de nombreuses difficultés, comme les problèmes de production nucléaire. En effet, des problèmes de corrosion du parc nucléaire forcent l’arrêt de plusieurs réacteurs. Par ailleurs, le gouvernement a limité la hausse des factures d’électricité à 4 % en 2022.

Ces deux phénomènes font baisser de 10 % les ambitions de production du groupe pour les deux années à venir, alors que les bénéfices d’EDF avaient été multipliés par 8 en un an. EDF estime le coût de la baisse de production à 16 milliards d’euros. Le groupe a alors décidé de vendre deux des treize actions existantes.

« L’augmentation de capital que nous lançons aujourd’hui permettra au groupe de renforcer sa structure bilancielle, dans le contexte des événements de début 2022, et de poursuivre sa stratégie CAP 2030 », a indiqué le PDG du groupe Jean-Bernard Lévy.

Par ailleurs, les conséquences de la guerre en Ukraine sont difficiles à anticiper pour le groupe.

Une aide insuffisante ?

« Ca ne va pas résoudre l’équation financière, face au mur d’investissements qu’EDF a à réaliser », dénonce un syndicat du groupe public.

Le ministère de l’Économie a quant à lui souligné le fait que « L’Etat contribue ainsi (…) à sécuriser la situation financière d’EDF et sa capacité de financement à court et moyen terme, et permet à l’entreprise de poursuivre sa stratégie de développement rentable dans le cadre de la transition énergétique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.