Présidentielle : la trajectoire politique en zigzag de Jean-François Nativel

Jean-François Nativel, le « Monsieur anti-requins » est en quelque sorte un personnage politique assez atypique à la Réunion. Ses prises de positions sur des sujets divers et notamment sur la crise requins ne passent pas inaperçues. Tout comme son positionnement politique pour la présidentielle qui interpelle. En effet, il ne faut pas avoir le vertige pour pouvoir le suivre. Sans revenir sur ses mandats municipaux, il faut savoir qu’aujourd’hui, Jean-François Nativel est conseiller départemental (canton 19 de Saint-Paul) de la majorité de Cyrille Melchior. Lequel Melchior soutient Emmanuel Macron à la présidentielle. Jusque là, pas de souci, chaque élu de la majorité départementale a le droit d’avoir ses propres opinions politiques.

Mais celles de Jean-François Nativel peuvent interpeler plus d’un dans le sens où il avait quasiment promis de parrainer Nicolas Dupont-Aignan, avait ensuite essayé d’obtenir un rendez-vous avec Valérie Pécresse (qu’il a seulement croisé au Salon de l’Agriculture à Paris, par hasard), puis a parrainé tout compte fait Philippe Poutou pour faire campagne à fond à présent en faveur de Jean Lassalle sur lequel le conseiller départemental (qui sera également candidat aux prochaines législatives) ne cesse de tarir d’éloges.

Il ne s’en cache d’ailleurs pas sur son Facebook : « un candidat authentique, le seul à être venu sur la plage, à la rencontre des pêcheurs. Un paysan, un berger, celui qui est le plus proche des valeurs de la ruralité, au cœur du mode de vie des réunionnais. Un grand merci à Marie-France, Annick, et Corinne pour leur présence hier après-midi à la plage de l’Étang-Salé, aux côtés de Jean LASSALLE.

Nous aurions aimé que n’importe lequel des candidats vienne également passer un instant sur nos plages pour constater la tragédie qui n’est pas prête de s’arrêter, au vu des du retour massif à l’océan, alors que la politique publique semble s’essouffler, et que les principaux verrous ne sont toujours pas levés…

un super accueil chaleureux avec beaucoup de gens qui le saluent spontanément. C’est sûr qu’il est populaire, même dans les outre-mer… »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.