Rencontre entre le président Cyrille Melchior et l’Ambassadeur de France au Mozambique

Le Président du Département, Cyrille Melchior, a rencontré ce mardi 8 mars, David Izzo, Ambassadeur de France au Mozambique. Au cours de cet échange fructueux, plusieurs dossiers ont été évoqués.

Le Président Cyrille Melchior a tout d’abord rappelé que le Département coopère avec le Mozambique depuis environ 25 ans. La première action phare a concerné la commémoration du 150ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage en 1998. La Collectivité a ensuite signé un accord de coopération culturelle avec le gouvernement du Mozambique qui portait essentiellement sur le domaine culturel. Depuis, le Département a mené des actions portant sur la culture, l’éducation et le sport en lien avec les ligues et comités régionaux.

Après une pause, du fait de la crise sanitaire, le Président Melchior a souhaité relancer les actions de coopération entre le Mozambique et La Réunion.   

Il a donc proposé de réactiver un accord de coopération durable sur des sujets relevant de la culture, de l’éducation, du sport mais aussi de l’économie, notamment agricole, en lien avec nos partenaires locaux experts dans ce domaine.

S’agissant de l’éducation, il a mis en exergue le rayonnement de la France et de la francophonie au Mozambique.  Dans cette optique, il a été proposé la mise en place d’un échange d’enseignants du français et du portugais en relation avec l’Académie de La Réunion. Dans le cadre de ce futur programme, il sera possible aux enseignants du français au Mozambique de se perfectionner et, réciproquement, d’intégrer la langue portugaise dans les collèges réunionnais. Cette langue est, en effet, parlée par plusieurs millions de personnes dans le monde (Brésil, Portugal, Angola…) et naturellement au Mozambique.

« La Réunion et le Mozambique, de par un pan d’histoire commun, ont toujours été proches. De nouveaux partenariats, particulièrement dans le domaine culturel, permettront la mise en place de belles réalisations telles qu’un corpus de connaissances sur l’histoire de la traite de l’esclavage pour le futur musée de l’habitation et de l’esclavage, un enrichissement des images numériques de l’IHOI…  Aujourd’hui, il est essentiel de relancer un partenariat dans des domaines porteurs pour La Réunion et le Mozambique. J’ai donc proposé à Monsieur l’Ambassadeur d’être notre porte-parole auprès du gouvernement mozambicain pour qu’un nouvel accord de coopération durable soit mis en place dès que possible » déclare Cyrille Melchior.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.