IDEO : la nouvelle intercommunalité des Hauts

Ce mercredi 16 février 2022, le Président de la CASUD et Maire du Tampon, André THIEN AH KOON, le 1er Vice-Président de la CASUD et maire de l’Entre-Deux, Bachil Valy, le Conseiller communautaire de la CASUD et maire de Saint-Philippe, Olivier RIVIERE, le maire de Cilaos Jacques TECHER et le maire de la Plaine des Palmistes, Johnny PAYET ont annoncé à l’’Entre-Deux, le lancement d’IDEO, l’intercommunalité des Hauts. Cette intercommunalité, repensée, des Hauts qui constituera une extension du périmètre actuel de la CASUD, comptera 140 000 habitants et sera opérationnelle dès 2023. L’objectif : bâtir une intercommunalité adaptée aux spécificités des Hauts, tournée vers le tourisme vert, les loisirs de pleine nature, l’agriculture raisonnée, les énergies renouvelables et la protection de la biodiversité.

UN PÉRIMETRE DE SENS ET DE PROJETS COMMUNS

Parent pauvre du développement, les Hauts pâtissent d!un retard structurel de développement et concentrent aujourd!hui diverses difficultés. Les Hauts connaissent ainsi le plus fort taux de chômage (50% dans certains quartiers) et détiennent le plus grand nombre de bénéficiaires du RSA (55%). En parallèle, les Hauts regroupent aussi de nombreux atouts :
• un patrimoine naturel d’exception, composé des plus beaux joyaux de l’île (volcan, cirques et remparts) et qui attire chaque année 600 000 visiteurs ;
• un savoir-faire agricole et rural ancestral qui ouvre la voie à la résilience et à l’autonomie alimentaire de l’île : « le grenier de La Réunion » ;
• un réservoir de biodiversité et de richesses naturelles, leviers de développement des énergies renouvelables et de création des métiers de demain. Le potentiel géothermique lié au volcan est également significatif ;
• l’authenticité d’un mode de vie, « Lambianz Kréol ».

L’intercommunalité des Hauts trouve son origine dans la 5ème microrégion des Hauts, qui marque la volonté d!une meilleure prise en compte des particularités des Hauts. IDEO, en projet depuis 1 an, vient ainsi donner un cadre d!action politique et organisationnel pour assurer le développement harmonieux et cohérent de ces territoires stratégiques.

UN DÉVELOPPEMENT DURABLE, RURAL & SOLIDAIRE DES HAUTS

Le regroupement de 6 communes des Hauts (Cilaos, l’Entre-Deux, La Plaine des Palmistes, Le Tampon, Saint-Joseph, Saint-Philippe) sous la forme d!une intercommunalité prend ainsi tout son sens en se fondant sur une communauté de besoins, de valeurs et d!ambitions permettant d!impulser une nouvelle dynamique d!avenir pour les Hauts.

IDEO vise ainsi à constituer un pôle de développement tourné vers de grands axes ciblés et adaptés aux territoires des Hauts :
• Développer l’éco-tourisme avec une stratégie touristique durable (2000 emplois directs prévus)
• Viser l’autonomie énergétique et alimentaire
• Conforter l’identité rurale et le terroir des Hauts
• Préserver la biodiversité exceptionnelle des Hauts, créer les emplois de demain pour accompagner la transition écologique

Cette coopération intercommunale des Hauts permettra de déployer et de coordonner plus efficacement des dispositifs nationaux ou européens pour le développement des territoires ruraux, tels que l’Agenda Rural ou encore le programme « Petite Ville de demain », pour lequel 1 milliard d’euros est fléché par l’État.

UNE INTERCOMMUNALITÉ OPÉRATIONNELLE DÈS 2023

La CASUD évoluera pour devenir IDEO. Un Projet de Territoire à horizon 2026 sera co-construit tout au long de l!année avec les communes et habitants concernés pour bâtir les grandes orientations et projets de cette intercommunalité des Hauts. Avec un budget annuel de 180 millions d!euros, IDEO disposera de solides capacités d!investissement en faveur des Hauts et de leurs habitants. Un « pacte de neutralité fiscale » permettra de constituer cette nouvelle organisation territoriale, sans pression fiscale supplémentaire sur les ménages de la CASUD et des communes entrantes. La collectivité des Hauts agira au quotidien au plus près des habitants pour assurer un service public performant dans le cadre des missions fondamentales d’intérêt intercommunal : transports, déchets et environnement, eau et assainissement, développement économique, insertion, habitat, …

Le lancement effectif d’IDEO est prévu pour le 1er janvier 2023.


———–
« IDEO, intercommunalité des Hauts, signe la volonté de nous unir dans une intercommunalité de projets, au service de l’intérêt général. Nous partageons des défis sociaux, économiques et
environnementaux communs, se réunir prend tout son sens pour impulser une nouvelle dynamique d’avenir. » André THIEN AH KOON, Président de la CASUD, maire du Tampon

« IDEO va permettre de déplacer le centre de gravité de l’action intercommunale dans les Hauts, dans nos territoires, où se trouve la richesse de demain. Cette organisation nous permet d’unir nos forces et de mieux tenir compte de la diversité de nos atouts. » Jacques TECHER, maire de Cilaos

« Avec IDEO, nous apportons une réponse pour construire et défendre l’ancrage rural des Hauts, au service de nos populations. Avec l’Agenda Rural, le dispositif Petites Villes de demain ou encore le Plan Alimentaire Territorial nous serons outillés pour répondre aux grands défis sociétaux. » Bachil VALY, 1er vice-président de la CASUD, maire de l’Entre-Deux.

« Les Hauts doivent revenir à la terre pour retrouver et défendre notre identité agricole, pour nourrir notre territoire. Les Hauts sont le terroir agricole de La Réunion, avec IDEO nous mutualisons nos efforts pour renforcer notre identité rurale et engager un développement constructif. » Johnny PAYET, maire de la Plaine des Palmistes

« Reposant sur un pacte de solidarité entre des communes unies par des défis communs, IDEO permettra de mieux tenir compte des petites communes rurales pour qu’elles ne soient plus considérées comme des territoires périphériques mais comme des territoires de potentiels. » Olivier RIVIÈRE, conseiller communautaire de la CASUD, maire de Saint-Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.