Etang-Salé : « je n’ai jamais eu d’ennemis en politique mais des adversaires que je respecte », répond Jean-Claude Lacouture

L’élection municipale de l’Etang-Salé approche, et les candidats sont en pleine campagne. C’est le 20 et 27 février que les habitants seront invités à aller aux urnes. Dans un communiqué, Jean-Claude Lacouture, souhaite répondre à Mr Hoareau suite à son communiqué intitulé « Nous sommes autonomes et indépendants« .

« Pas encore élu, Mathieu HOARAU pactise déjà avec la maire de Saint-Louis, Juliana  M’DOIHOMA et le maire des avirons, Éric FERRERE, pour tenter de déstabiliser la gouvernance politique de la CIVIS.  

Ce candidat aux abois a été démasqué par la presse sur ces viles intentions.  

Cela laisse augurer des basses manœuvres qu’il pourrait engager si, par mégarde, il venait à être élu à la tête de la commune.  

Par un long communiqué, il tente de se dédouaner, reniant au passage ses soutiens du dimanche.  

Forte de son développement économique, la commune de L’Etang-Salé a toujours apporté sa contribution financière à la CIVIS, au nom de la nécessaire solidarité entre communes membres.  

En tant que Vice-président, j’ai toujours soutenu son président, Michel FONTAINE, dans la gestion et le développement de cette structure intercommunale.  

Je lui renouvelle à nouveau tout mon soutien.  

La CIVIS ne doit pas être un instrument aux mains d’élus assoiffés de pouvoir.  

Elle doit être un outil qui accompagne les communes adhérentes dans la concrétisation de leurs projets, pour un développement harmonieux de notre territoire.  

Enfin, dans ce même communiqué, Mathieu HOARAU déclare que « nous n’avons pas  d’ennemis politiques à part Jean-Claude LACOUTURE et Gilles LEPERLIER ».  

Je lui réponds que je n’ai jamais eu d’ennemis en politique mais simplement des adversaires que je respecte, tant ils sont des maillons essentiels à la vie démocratique.  

Jean-Claude LACOUTURE  

L’Etang-Salé, Naturellement « 

 

Pour rappel, Mathieu Hoarau avait remercié dans son communiqué tous ses soutiens politiques à savoir Juliana M’Doihoma (maire de Saint-Louis), Vanessa Miranville (maire de la Possession) et Eric Ferrère (maire des Avirons) mais se voulait catégorique. « Un soutien, reste un soutien, mais nous sommes autonomes et indépendants ». Il avait alors indiqué que « ce qui compte le plus » pour lui, « ces sont les habitants de l’Etang-Salé ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.