La Ville du Port solidaire avec Madagascar après le passage de Batsiraï

Principales décisions du Conseil Municipal- février 2022
Lors du conseil municipal du 8 février 2022, les élus ont d’abord évoqué les conséquences du passage de Batsirai et salué l’implication des agents pour la remise en état de la ville. Sur proposition du maire, Olivier Hoarau, la ville du Port devrait faire un geste de solidarité envers Madagascar.
Voici les principales décisions prises :
Conseil Municipal des Enfants
Reconduction du Conseil Municipal des Enfants (CME) sur la période sur scolaire 2021-2026. Lancé en 2018, le CME est un outil éducatif permettant un apprentissage de la citoyenneté adapté aux plus jeunes en les familiarisant avec les processus démocratiques et la gestion de projets en lien avec la communauté éducative. Pour une continuité des actions, les élèves de CM1 siègent avec les CM2 pour un mandat de deux ans. Une élection partielle a lieu tous les ans.
ZAC triangle de l’Oasis
Le Conseil municipal approuve la conclusion d’un bail à construction de 35 ans avec la Fondation des Apprentis Auteuil qui financera entièrement la construction d’un nouvel établissement d’enseignement et de formations professionnelles.
Licence sportive pour tous
Attribution de subventions, en fonctionnement de plus de 5 300 euros à 7 associations sportives, pour 125 dossiers individuels dans le cadre du programme « licence sportive pour tous », lancé en avril 2019.
Subvention pour le programme des travaux
Les élus approuvent la demande de subventions FEDER/REACT UE (fonds européens) pour plusieurs travaux : la requalification de l’entrée de ville (rue Général de Gaulle) ; du parvis du Grand Marché, la restructuration des rues Jean Bertho et de la Poste, la modernisation de l’éclairage sportif, la rénovation du complexe sportif municipal, l’animation du centre-ville, le développement du télétravail dans les collectivités et la digitalisation des écoles primaires.
Respect des engagements
Les élus ont pris acte des mesures mises en place par la commune suite aux préconisations de la chambre régionale des comptes (CRC). Le maire a rassuré les agents et rappelé que la ville respectera les engagements pris notamment sur la question de la rémunération. Le conseil municipal a également pris acte des nouvelles disposition relatives à la protection sociale complémentaire des agents de la collectivité. Dans le cadre de sa politique visant à soutenir le pouvoir d’achat des agents, la Ville s’inscrit déjà dans cette démarche en participant financièrement aux frais de mutuelle-santé des agents. Afin de persévérer dans cette voie, et pour se conformer à la nouvelle réglementation, la Ville organisera, d’ici à 2025, le dialogue social avec les représentants syndicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.