La Réunion sera présente au Salon de l’Agriculture à Paris, « vitrine du savoir-faire agricole mondial »

Serge Hoareau, 1er vice-président du Département, délégué à l’Agriculture, a tenu une conférence de presse ce matin en présence de certains agriculteurs de l’île afin de présenter les grands du Salon International de l’Agriculture qui se déroulera au Parc des expositions à Paris (Porte de Versailles), du 26 février au 6 mars prochains. Une conférence de presse pleine d’odeurs et de saveurs ! Le Département a en effet mis les petits plats dans les grands grâce aussi aux chefs et aux producteurs présents.

(Serge Hoareau, vice-président du Département, délégué à l’Agriculture. Crédit Photos : Bruno Bamba)

Après une année 2021 marquée par l’annulation de la manifestation compte tenu du contexte sanitaire, le Département de La Réunion sera de nouveau au rendez-vous de ce salon international qui est l’occasion de faire connaître La Réunion, « notre île, nichée au cœur de l’océan Indien; cette île de France et d’Europe qui, grâce à l’engagement de femmes et d’hommes dotés d’un savoir-faire unique, est un territoire d’excellence agricole », comme ne cesse de le rappeler le président Cyrille Melchior qui n’a pu assister à la conférence de presse de ce matin.

Edition 2022

La Réunion sera présente à travers un village de près de 600 m2. Comme l’a souligné Serge Hoareau, « le Département de La Réunion et ses partenaires ont l’ambition de faire rayonner cette excellence, qu’il soit un point d’attraction majeur de ce salon, afin de donner de la visibilité à nos producteurs et de développer notre capacité à exporter ce savoir-faire, tant sur le plan national qu’international ».

22 exposants ont répondu à l’appel à projets lancé par le Département en septembre de l’année dernière. « Ce salon est l’occasion de faire connaître notre île. Une île qui, grâce à l’engagement de femmes et d’hommes dotés d’un savoir-faire unique, est un territoire d’excellence agricole. A travers un village de près de 600m², le Département de La Réunion et ses partenaires ont l’ambition de faire rayonner cette excellence, qu’il soit un point d’attraction majeur de ce salon, pour donner de la visibilité à nos producteurs et développer notre capacité à exporter ce savoir-faire, tant sur le plan national qu’international » a déclaré le 1er Vice-président du Département délégué aux affaires agricoles Serge Hoareau

La vanille au-devant de la scène

Situé au Pavillon des régions d’Outre-Mer et du Monde, dans le Hall 5.1 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles, le Village Réunion sera organisé en 6 îlots de 100 m² répartis par famille de produits : 1 îlot regroupe les organismes institutionnels, 2 îlots seront dédiés aux épices et aux produits qui font notre spécificité; 1 îlot dédié aux confitures et autres produits transformés; 1 îlot pour les boissons et alcools péi et à la fin mais non des moindres, 1 îlot entier sera réservé à la vanille. « Pour cette édition 2022, nous avons fait le choix de valoriser la vanille de La Réunion qui a obtenu récemment son label « IGP » (Indication géographique protégée), reconnaissance de l’origine et de la qualité de ce produit. Cela est évidemment une fierté pour La Réunion, car c’est le fruit d’une histoire riche de deux siècles durant laquelle les Réunionnais, parmi lesquels Edmond Albius, ont appris à apprivoiser et à sublimer cette orchidée pour en faire un élément de production essentiel de notre territoire, au point de devenir un produit reconnu partout dans le monde ». 

Des produits d’excellence

Les producteurs récemment labellisés IGP par l’Union européenne proposeront à Paris, de la vanille « sèche », de la vanille « fraîche », de la vanille « givrée ». Les visiteurs seront aussi ravis de découvrir, de redécouvrir, de déguster et de consommer les produits d’excellence « made in Réunion » : fruits (ananas, fruits de la passion, agrumes), confitures ; confiseries lontan (bonbon miel, cravate, arrow-root, gâteau patate, gâteau ti-son, gâteau manioc…) ; épices, achards ;  sirop, rhums, rhums arrangés, rhum agricole, eau de vie, mystelle, liqueur, bières aromatisées locales (gingembre, mangue, vanille…) ; huiles essentielles, plantes aromatiques et médicinales ; parfum et produits naturels (crème, lotion, savons… Bissap, pitaya, jacques séchés…) sans oublier l’artisanat péi (panier, sac… en vacoa, en paille chouchou…). Cette année encore, les exposants sont confiants pour décrocher des médailles au SIA. En 2020, La Réunion est repartie avec 8 médailles dont 5 en or.

Séga, maloya et saveurs créoles au menu

L’édition 2022 du SIA sera particulièrement riche en animations – musicale, gustative, ludique – au niveau du Village Réunion. L’ambians kréol réyoné sera assuré par le groupe emblématique Kadok Musik emmené par Christian Ducap au rythme du séga et du maloya pendant les 10 jours de salon. Côté culinaire, le chef Sébastien Catherine – Membre des Toques blanches Réunion, lauréat de la 27ème édition du concours Challenge Gastronomique et élu Chef Espoir de l’année 2021 par le Guide Kaspro – proposera au public, deux fois par jour (11h et 15h), du 26 février au 6 mars, des recettes imaginées à partir des produits locaux. Comme chaque année, une journée est consacrée à La Réunion au SIA : rendez-vous le lundi 28 février ! 

Le financement

« À l’heure où notre île, et notre monde agricole en particulier, se relèvent difficilement des conséquences du cyclone Batsiraï, ce salon donne à voir la force de résilience et d’excellence de notre agriculture, même dans les moments les plus difficiles » a ajouté Serge Hoareau qui n’a pas manqué de saluer l’engagement de chaque partenaire. Le budget de 645 000€, est co-financé par le Département (550 000€, même montant que lors des précédentes éditions) dans le cadre de sa compétence en matière d’agriculture, par la Région (55 000€) représentée par les conseillers régionaux Pascal Plante et Jean-Bernard Maratchia ; l’IRT (30 000€), représentée par la conseillère régionale Amandine Ramaye ainsi que la Chambre d’agriculture (10 000€) présidée par Frédéric Vienne. 

Quelques paroles d’exposants

Yannick Soupapoullé d’ARIFEL, INTERPRO, Fruits et légumes : « C’est l’occasion de valoriser les fruits et les légumes de notre île. Mettre en avant notre modèle agricole, c’est un moment important pour les coopératives agricoles de La Réunion. A travers le Salon de l’Agriculture, nous voulons montrer l’intérêt de notre filière, l’intérêt de développer une agriculture locale. Et puis c’est évidemment le moment du contact avec les consommateurs ».

 Patricia Arnoux de THETA RUN SAS, fabrication de parfums et de produits naturels : « Le Salon c’est l’occasion de montrer nos cosmétiques fabriqués avec les produits 100% Réunionnais. Nous travaillons par exemple avec le géranium et le thé (labyrinthe Enchanté) de Grand Coude. Je suis très heureuse de participer pour la 1ère fois à cet événement. Nous avons 18 références qui possèdent la certification CNPN ce qui nous donnent le droit d’exporter en Europe les produits que nous fabriquons ici à La Réunion. »

 Geoffroy Leichnig de l’ENTREPRISE LEIGHNIG LOUIS, producteur de vanille : « C’est notre 17ème participation au Salon de l’Agriculture, nous avons l’expérience de cette manifestation. Grâce au soutien du Département, nous avons cette année, une vanille qui possède l’IGP (Indication Géographique Protégée). C’est une fierté de voir que la tradition est représentée au Salon. Nous aurons de la vanille fraîche, sèche et givrée. »

 Pierre Saint-Lambert de l’ENTREPRISE SAINT LAMBERT, préparation et transformation de vanille, PAPAM, jus, condiments, spiritueux : « Nous avons 157 références dans notre boutique avec des produits 100% Réunionnais. C’est notre 1ère participation. On souhaite développer notre entreprise au national et c’est une opportunité pour nous de participer au Salon de l’Agriculture. »

 

Edition 2022

Pour cette édition 2022, le Département a fait le choix de valoriser la vanille de La Réunion qui a obtenu récemment son label « IGP » (Indication géographique protégée), reconnaissance de l’origine et de la qualité de ce produit.

Edition 2022

« Une fierté pour La Réunion, car c’est le fruit d’une histoire riche de deux siècles durant laquelle les Réunionnais, parmi lesquels Edmond Albius, ont appris à apprivoiser et à sublimer cette orchidée pour en faire un élément de production essentiel de notre territoire, au point de devenir un produit reconnu partout dans le monde. A l’heure où notre île, et notre monde agricole en particulier, se relève difficilement des conséquences du cyclone Batsiraï, ce salon donne à voir la force de résilience et d’excellence de notre agriculture, même dans les moments les plus difficiles ».

Pour tout savoir sur ce salon et sur la participation de la Réunion, cliquez sur le lien ci-dessous :

Salon international de l’agriculture 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.