Après Batsirai : Cyrille Melchior visite des chantiers routiers et rencontre des agriculteurs sinistrés

Le Président du Conseil départemental Cyrille Melchior a visité les travaux de réhabilitation des routes, à La Montagne et à Salazie après le passage du cyclone Batsiraï dans la matinée de ce samedi 5 février. Ces 2 axes majeurs ont pu être ouverts à la circulation dans le courant de la journée, grâce à la mobilisation des agents des UTR, des entreprises et du BRGM qui ont réussi à relever le défi malgré les difficultés. Au lieu-dit La Savane, le Président Cyrille Melchior entouré de plusieurs Conseillers départementaux, des techniciens et du maire de Salazie Stéphane Fouassin, a pu constater de visu l’ampleur de la tache : c’est le pan entier d’une falaise qui a enseveli la chaussée suite à un éboulement. Les engins et autres tractopelles ont tourné à plein régime pour ouvrir de nouvelles voies de circulation à double sens, permettant de « désenclaver » le village de Hell-Bourg. Mission accomplie. « Je tiens à saluer l’engagement des agents du service des routes du Département. Ils ont été, malgré des conditions météorologiques très dégradées, à pied d’oeuvre sur toute l’île. C’est grace à leur mobilisation que les Réunionnais peuvent aujourd’hui réemprunter les axes routiers départementaux » précise le Président du Département. 
 
Le Président Cyrille Melchior au chevet des agriculteurs sinistrés par Batsiraï 
Le Président Cyrille Melchior est aussi venu à la rencontre des acteurs du monde agricole dans l’Est, ce samedi. Plus précisément à Sainte-Anne, sur l’exploitation agricole de Loïc Boyer, producteur de melons et de concombres « Les structures ont tenu car j’ai enlevé les bâches à temps. Mais toutes les cultures de melon et de concombre sont perdues » expose Loïc Boyer en montrant les plants arrachés, coupés à la racine par les rafales de Batsiraï qui a ravagé plusieurs serres. Il estime ses pertes à plusieurs dizaines de millier d’euros. Pour pouvoir relancer son activité, il a besoin de trésorerie : « La survie de mon exploitation est en jeu. Ça fait 20 ans que je suis installé et j’ai de plus en plus de mal à joindre les deux bouts. Aujourd’hui j’ai 2 personnes en CDI sur mon exploitation. Des emplois à sauver ! »
En présence du maire de Saint-Benoît Patrick Selly et des Conseillers départementaux du secteur, le Président Cyrille Melchior a fait savoir que la demande de calamité agricole par le Département est sur la bonne voie : « Après le passage du cyclone, je me suis entretenu avec le Ministre de l’Outre Mer et j’ai adressé au Préfet un courrier demandant l’enclenchement de la procédure de reconnaissance accélérée de calamité agricole. J’ai bon espoir après l’appel du Conseiller Outre-mer à l’Elysée confirmant le soutien de l’Etat. Espérons que l’arrêté de reconnaissance intervienne le plus rapidement possible pour pouvoir débloquer les aides départementales prévues à cet effet ». En attendant, les producteurs ayant subi des sinistres sont invités à se rapprocher du Conseil départemental et des techniciens de la Chambre d’agriculture pour constituer d’ores et déjà les dossiers de demande. Les démarches ont été simplifiées par le Département. Le Président Cyrille Melchior a rassuré les agriculteurs : « Le Département est à vos côtés et le sera toujours » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.