La Banque Alimentaire des Mascareignes reçoit 12 tonnes de poisson SAPMER

Le besoin de diversifier les colis alimentaires a été entendu. Grâce au pêcheur réunionnais SAPMER, ce sont 12 tonnes de produits de ses pêches qui sont distribuées aux bénéficiaires de la Banque Alimentaire des Mascareignes cette année. Ainsi, les dons reçus sont de plus en plus équilibrés et permettent d’avoir une alimentation diversifiée.

Jusque récemment, la composition des colis alimentaires distribués dans le réseau de la Banque Alimentaire des Mascareignes manquait de diversité : « Nous fonctionnions au mieux avec les dons que nous recevions, mais l’augmentation par 4 des demandes de colis pendant le confinement nous a forcé à réagir et à chercher des nouvelles sources d’approvisionnement », explique Bruno Prochasson, Président de la BAM.

Ainsi, le confinement et la crise sanitaire ont imposé des axes de travail et de développement dont les fruits se récoltent aujourd’hui. Effectivement, les résultats positifs du travail mené depuis 2020 sont nombreux à l’heure actuelle !

Après un partenariat efficace avec la Chambre d’Agriculture, c’est une collaboration efficace qui est signée avec l’armement réunionnais Sapmer. Cette entreprise qui pêche dans l’océan indien depuis 1948 a entendu l’appel de l’association réunionnaise. « La solidarité et l’entraide entre les gens de mer est une valeur bien réelle au sein du monde maritime. Ce sont des sujets auxquels nous sommes confrontés au quotidien avec nos activités de pêche en haute mer. Nous sommes sensibles à la pauvreté qui gagne du terrain à La Réunion et il est normal d’étendre notre capacité d’entraide au-delà de notre périmètre, notamment en soutenant la BAM et en mettant à disposition de ses bénéficiaires des produits de la mer bruts et de qualité. Grâce à cette association, une partie de notre pêche est distribuée via son réseau. Nous sommes encore plus fiers de notre métier », justifie Adrien de Chomereau, PDG Sapmer.

Une première livraison de 6 tonnes de poisson a été effectuée fin mai. Un deuxième don est livré en aout, de 6 tonnes également. Les produits pêchés à bord des navires SAPMER bénéficient d’un procédé de surgélation à bord respectant la chaîne du froid, de la mer jusqu’à l’assiette, et permettant  de  conserver les qualités gustatives et nutritives des poissons. Ce sont donc des produits particulièrement intéressants qui sont offerts par l’équipe SAPMER.

« Grâce à ces 12 tonnes de poissons, nos colis contiennent désormais 7 % de protéines animales, ce qui est une nette amélioration et facilite donc une alimentation plus équilibréepour les familles bénéficiaires des 42 associations et CCAS qui composent notre réseau », continue le Président de la BAM.

Les pêches SAPMER étant respectueuses de quotas et des rythmes naturelles des espèces, le pêcheur réunionnais ne peut s’engager en amont à donner une quantité déterminée par contre, l’engament est pris avec l’association de faire des dons aussi régulièrement que possible, afin de servir le même objectif : permettre au plus grand nombre de réunionnais de consommer des produits locaux en circuit court. Tel est l’avenir pour notre île.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.