Nadine Gironcel Damour, nouvelle secrétaire de la section du P.C.R de Ste-Suzanne

L’Assemblée Générale de la section communiste de Sainte-Suzanne s’est déroulée dimanche à la salle des fêtes LoRwa Kaf de Sainte-Suzanne, en la présence de 200 militants, venus en nombre pour l’occasion.

Une assemblée générale particulière, où a eu lieu le passage de relais entre Martial TURPIN et Nadine GIRONCEL DAMOUR, qui devient la nouvelle secrétaire de la section du P.C.R. de Sainte-Suzanne, approuvée, à l’unanimité, par tous les militants.

Lors de sa prise de parole, Martial TURPIN a rappelé les grands combats qu’il a mené au sein de la section, notamment aux côtés de Lucet LANGENIER, ancien maire décédé de la ville de Sainte-Suzannequi, pour lui,  était un homme exceptionnel, parti trop tôt.

Il a tenu à remercier tous les militants qui l’ont assisté, dans son travail de terrain, pour que Sainte-Suzanne garde, jusqu’à aujourd’hui,  son ancrage fort, en tant que bastion du Parti Communiste Réunionnais.

Pour l’investissement de l’ex secrétaire de la section, lors de leur discours, René SOTACA, conseiller départemental, David GAUVIN , responsable de la section communiste de Saint-André, ainsi que Maurice GIRONCEL, représentant du secrétariat central du P.C.R. ont tenu à le féliciter.

Monsieur Florian Baillif, militant et combattant de longue date du Parti Communiste Réunionnais, ainsi qu’Aldo HIVANHOE, Responsable de la section PCR de Sainte-Marie, ont tenu à être présents, pour ce temps fort, à Sainte-Suzanne. Ils ont manifesté leur volonté de continuer à travailler, pour les Réunionnais et avec les Réunionnais.

Nadine GIRONCEL DAMOUR, reconnaît, elleaussi, l’engagement sans faille de son prédécesseur et mesure l’ampleur de la tâche, qui lui est confiée. Pour la conseillère régionale, la priorité sera de renouer une relation de confiance avec les habitants, en impulsant une nouvelle organisation interne de la section, qui aura pour finalité, d’améliorer la proximité avec la population.

Plus que jamais, la voix réunionnaise a besoin d’être entendue, reconnue et écoutée, déclare t- elle.

Un défi qu’elle se dit prêt à relever, car il s’agit de continuer la lutte, au nom du Parti Communiste Réunionnais  pour défendre les droits des Réunionnais, au travers d’un projet Réunionnais fait par les Réunionnais, pour les Réunionnais.

Le combat continue et c’est une nouvelle page qui s’écrit, pour les militants communistes de Sainte-Suzanne, avec la nomination de Nadine GIRONCEL DAMOUR, à la tête de la section !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.