Législatives 2022 : les réactions de la classe politique

Karine Lebon, députée sortante dans la 2ème

« Merci à tous les électeurs qui par leur mobilisation ont contribué à faire vivre la démocratie. Merci à celles et ceux qui m’ont accordé leur confiance, nous plaçant Henri Hypolite et moi-même largement en tête du premier tour de ce scrutin ô combien capital….Merci à toute notre équipe mobilisée sur le terrain depuis plusieurs jours sur cette campagne.

Les premiers tours de législatives peinent à faire le plein dans les urnes. En cause : la défiance politique suite à un mandat macroniste particulièrement méprisant face aux demandes populaires, la démobilisation des jeunes notamment.Mes pensées vont justement vers cette jeunesse tant touchée par les crises successives que nous n’avons pas fini de traverser. Nous leur devons un sursaut d’engagement, une ouverture, un espoir… Je réitère notre appel à l’union citoyenne afin de donner corps à notre union des forces de gauche…

Le seul moyen de renouer la confiance des Réunionnaises et des Réunionnais envers la politique est d’avoir une ligne claire : celle de la continuité des luttes de gauche, des luttes de progrès et la continuité des combats pour les conquêtes sociales telles que la Sécurité sociale, les semaines de congés payés ou encore la réduction du temps de travail. Chaque bataille est cruciale pour l’avenir de nout péi, mais aussi pour l’avenir de la France tout entière.

Ce premier tour a montré qu’il n’y a qu’une seule voie capable d’incarner vos espoirs et vos idéaux humanistes, la voie de l’union des forces de progrès. Maintenant, nous avons besoin de toutes et tous pour notre second défi. Il faut se mobiliser encore plus. Notre défi est tout aussi important, il s’agit d’infliger une défaite historique au néolibéralisme macroniste et de redonner espoir à la population.

Dimanche prochain, Réunionnaises et Réunionnais de la 2ème circonscription et d’ailleurs, il nous faut infliger une défaite à Macron. Au second tour ne permettons pas à Emmanuel Macron d’avoir une nouvelle fois les pleins- pouvoirs, élisons Jean Luc Mélenchon 1er ministre. Parce que la retraite à 65 ans : ON N’EN VEUT PAS. La fin du RSA : ON N’EN VEUT PAS.

Nous ce qu’on veut c’est la retraite à 60 ans pour toutes et tous dans la dignité. C’est le SMIC à 1500 euros net indexé sur l’inflation. C’est 1 MILLIARD dans la lutte contre les violences envers les femmes. Cette semaine, je vais donc continuer à venir vous voir. Je vais continuer de porter nos mesures de justice sociale, de planification écologique, de pouvoir d’achat. Et ensemble, nous imposerons une majorité de progrès à l’Assemblée nationale. Alors NOU TYINBO, NOU LARG PA, ET DIMANCHE PROCHAIN, LA VICTOIRE SERA ENCORE PLUS ECLATANTE ».

Huguette Bello, présidente de « PLR » et de la Région

« Ce soir les urnes ont parlé et ont largement porté les candidats de l’Union populaire que j’ai soutenus aux côtés de Jean-Luc Mélenchon. Mes premiers mots vont d’abord aux électrices et électeurs qui par l’exercice de leur droit de vote font vivre notre si précieuse démocratie. Je les en remercie. Je remercie également les militants et citoyens engagés qui ont fait battre le cœur de la campagne de nos candidats et ont permis ce très bon score des forces de Gauche. Ce soir, les Réunionnais ont clairement confirmé leur volonté de changement, qu’ils avaient déjà exprimée lors du premier tour des élections Présidentielles ; leur volonté de voir menée une politique ambitieuse solidaire et écologique qui répond à leurs aspirations d’égalité et de justice sociale en faveur du pouvoir d’achat.

Je suis heureuse de voir nos députés sortants, obtenir à nouveau la confiance des électeurs. Ils le doivent à la qualité de leur travail tant à l’Assemblée nationale que sur le terrain auprès des Réunionnais. Je pense bien évidemment à Karine Lebon, Philippe Naillet et Jean-Hugues Ratenon auxquels j’apporte tout mon soutien pour le second tour. Mais ce soir, je suis surtout très fière de voir émerger, sous les couleurs de l’Union populaire, une nouvelle génération de jeunes dévoués et compétents, engagés en politique au service de la Réunion. L’Union populaire réalise des scores remarquables dans toutes les circonscriptions. C’est désormais la principale force politique de La Réunion ! Le vote de ce premier tour laisse entrevoir des résultats prometteurs pour les forces de Gauche rassemblées autour de l’Union populaire.

Il nous faut à présent confirmer cette volonté de changement et de renouvellement. Il nous faut imposer une majorité de progrès à l’assemblée nationale. L’enjeu est important. C’est pour cela que j’appelle, dès ce soir, les Réunionnaises et les Réunionnais à se mobiliser et à renforcer leurs choix en votant Dimanche prochain pour les candidats de l’Union populaire,
Philippe Naillet dans la première circonscription, Karine Lebon dans la deuxième circonscription, Alexis Chaussalet dans la troisième circonscription, Emeline K/Bidy dans la quatrième circonscription, Jean-Hugues Ratenon dans la cinquième, Frédéric maillot dans la sixième circonscription, Perceval Gaillard dans la septième circonscription. Je les soutiens. J’ai confiance en eux. Ils défendront nos valeurs d’égalité et de solidarité. Ils défendront La Réunion à l’Assemblée Nationale, avec conviction et détermination ».

Cyrille Melchior, président du Département

« Audrey Fontaine, notre candidate a réussi l’exploit une nouvelle fois de mettre en ballotage la député sortante. Je lui adresse toutes mes félicitations. Je remercie bien sûr les électrices et les électeurs qui lui ont accordé leur confiance. Ainsi que tous les militants pour leur travail de terrain et leur mobilisation sans faille qui permet en effet à Audrey Fontaine d’accéder au second tour. J’invite les autres candidats à l’union en sa faveur. J’appelle tous les électeurs à se mobiliser massivement pour, au 2e tour, voter et faire voter Audrey Fontaine. Par ailleurs, je tiens, en ma qualité de Président du Conseil Départemental à adresser mes sincères félicitations à l’ensemble des candidat(e)s et équipes militantes qui se sont courageusement engagés dans ces difficiles élections législatives. Leur candidature et leur engagement partisan constituent le ferment de notre démocratie, ce dont la Réunion peut être fière !
Je remercie les électrices et les électeurs qui se sont rendus aux urnes pour accomplir leur devoir de citoyens. Cependant, comme la majeure partie de mes compatriotes réunionnais, je m’inquiète du taux d’abstention record qui s’impose aujourd’hui ; preuve évidente d’un désintérêt croissant pour le vote, d’une déception des citoyens et d’une méfiance vis-à-vis de la classe politique.

Il conviendra, une fois les élections passées que tous ensemble avec les forces vives de notre pays, les femmes et les hommes de bonne volonté, au-delà des clivages traditionnels, que nous travaillons d’arrache-pied, afin de trouver les voies et moyens qui permettront demain de revivifier notre démocratie. Nous devons agir pour mieux intéresser, convaincre et inciter notre jeunesse à s’impliquer davantage dans les futures consultations électorales. Il en va de la santé de notre démocratie et de l’avenir du pays !
Enfin, et à titre personnel je me réjouis des résultats obtenus par Patrice Thien-Ah-Koon et David Lorion, dans leur circonscription respective. Je ne doute pas de leur victoire au 2e tour.

Je salue aussi l’arrivée de nouveaux visages et d’un vent de jeunesse qui souffle sur notre île, particulièrement les résultats très honorables de Ridwane Issa et d’Audrey Fontaine qui portent nos idées et qui ont su faire adhérer les électeurs de leurs circonscriptions à leurs programmes respectifs. J’appelle solennellement les abstentionnistes à aller voter pour ce 2ème tour, car ces élections sont capitales pour notre démocratie, pour notre île, pour le bien et le soutien communs de notre population, et pour notre destin.

J’apporte mon soutien plein et entier pour ce 2ème tour aux candidats qui portent notre vision et nos idées : Patrice Thien Ah Koon, David Lorion, Audrey Fontaine et Ridwane Issa. Dans la 7e circonscription, j’appelle à faire barrage au candidat de la NUPES et à voter en faveur de Thierry Robert, pour défendre les intérêts des Réunionnais à l’Assemblée Nationale ».

 

Juliana M’Doihoma, maire de Saint-Louis, soutien de Johan Guillou dans la 7ème et de Patrice Thien-Ah-Koon dans la 3ème

« A Saint-Louis, le candidat que nous avons soutenu, Johan GUILLOU, arrive en tête de ce 1er tour avec 28,59% des voix. Ce résultat s’apprécie dans un contexte de très forte abstention, puisque le taux de participation, bien que similaire à 2017, reste bas (seulement 2 électeurs sur 10 sont allés aux urnes). Je suis ravie de constater ce soir qu’à Saint-Louis, le message que nous avons porté lors de ces législatives, à savoir faire émerger une génération d’avenir, a eu un écho favorable auprès des électeurs.

Il est dommage qu’il n’en ait pas été de même dans les autres villes de la circonscription, puisque cela aboutit finalement à écarter notre candidat du second tour. Pour autant, cette expérience autour de la candidature sans étiquette et sans casseroles de Johan GUILLOU et de Kelly BIMA illustre qu’il y a bien un espace à investir et un travail à approfondir au-delà de Saint-Louis… Dès à présent, nous nous préparons à renforcer notre structuration pour porter encore plus haut la voix de la génération d’avenir.

Les résultats définitifs sur la 3ème circonscription placent Patrice THIEN AH KOON en tête du 1er tour de ces élections législatives. A La Rivière, je constate que le message que nous avons porté en faveur de ce candidat n’a pas été suffisamment compris et entendu dans un contexte marqué par :

  • Une forte abstention ( plus de 78%)
  • Une candidature décidée tardivement et une campagne très courte
  • Une équation où bon nombre de nos forces, dont les miennes, étaient surtout concentrées sur la 7ème circonscription en raison de ses enjeux particuliers.

Au second tour, nous allons nous mobiliser plus activement sur le terrain à la Rivière et dans les 3 bureaux de Bois de Nèfles Cocos qui sont concernés par cette circonscription pour que notre contribution à la victoire au 2nd tour de Patrice THIEN AH KOON soit plus décisive ».

Emmanuel Séraphin, maire « PLR » de Saint-Paul

« Je tiens à remercier les électeurs de La Réunion et en particulier ceux de Saint-Paul qui se sont déplacés ce dimanche afin d’accomplir leur devoir citoyen, afin de faire vivre la démocratie, malgré une abstention encore trop élevée. Je tiens à féliciter les candidats de la majorité municipale  Karine Lebon et Perceval Gaillard. Karine Lebon réalise un score remarquable dans la 2ème circonscription  où elle arrive largement en tête et particulièrement à Saint-Paul.

Perceval Gaillard se qualifie brillamment pour le 2nd tour dans la 7ème circonscription en terminant en tête à Saint-Paul. Plus globalement à La Réunion, les candidats de l’union populaire réalisent une performance exceptionnelle en étant présents au 2nd tour dans six circonscriptions. Dimanche prochain pourra être un moment historique.

La gauche réunionnaise rassemblée sera en mesure d’envoyer 6 députés progressistes à l’Assemblée Nationale permettant ainsi de mettre en œuvre une véritable politique écologique et sociale profitant à toutes les familles réunionnaises. Il est temps de mettre fin à la maltraitante sociale pour que chacun puisse vivre dignement ».

Joé Bédier, maire de Saint-André et président de l’UDSA

« Je suis très satisfait des résultats du premier tour des élections législatives sur la commune de Saint-André. Ils sont particulièrement positifs et encourageants avant d’aborder le second tour. J’ai soutenu Jean-Hugues Ratenon dans la 5ème circonscription et Frédéric Maillot dans la 6ème circonscription et tous les deux sont arrivés en tête au premier tour.

Les électeurs de Saint-André ont choisi de voter pour les candidats qui portent des valeurs progressistes et qui font partie de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale (NUPES). Jean-Hugues Ratenon est un homme de principe et de proximité qui saura faire entendre la voix des réunionnais et les messages importants sur les bancs de l’Assemblée Nationale. Il en est de même pour Frédéric Maillot qui représente fièrement notre jeunesse d’expérience et qui saura faire résonner la voix des réunionnais au Parlement.

Au niveau national, le parti NUPES a réussi une percée importante et elle est en très bonne position pour obtenir un régime de cohabitation. Cette situation sera très favorable pour Jean- Hugues Ratenon et Frédéric Maillot qui siègeront tous les deux au sein du groupe de la majorité de gauche, pour faire valoir une politique sociale en faveur de la protection des plus précaires et du développement de notre territoire.

Les électeurs de Saint-André se sont mobilisés pour les candidats du progrès et ont mis Jean- Hugues Ratenon ainsi que Frédéric Maillot en première position. Plus de 5000 voix séparent Jean-Hugues Ratenon (9344 voix) de son premier adversaire. Frédéric Maillot a réussi quant à lui a comptabilisé plus de 5400 voix. Je ne peux être que satisfait de ces résultats pour Saint- André.

Le 19 juin prochain, nous avons l’occasion d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire pour notre territoire. Le régime de cohabitation est une opportunité de mieux nous faire entendre au sein de l’Assemblée Nationale, de faire valoir nos spécificités et nos atouts. Mobilisons- nous pour faire élire nos camarades Jean Hugues Ratenon et Frédéric Maillot ce dimanche.

Je sais pouvoir compter sur votre mobilisation. Il s’agit d’un jour spécial, le jour de la fête des pères, vous serez sans doute mobilisé, mais il faut se garder un moment pour exercer notre droit de vote, notre devoir citoyen. La mobilisation des électeurs Saint-Andréens est incontournable le 19 juin prochain, il faut voter et faire voter Jean-Hugues Ratenon et Frédéric Maillot respectivement dans la 5ème et la 6ème circonscription ».

 Vincent Defaud, candidat vaincu dans la 2ème

« Merci à toutes celles et tous ceux qui se sont engagés à nos côtés dans le combat pour l’écologie. Merci aux électeurs et aux électrices qui se sont déplacés en ce dimanche pour voter en faveur des candidats de Génération Ecologie : Ludovic Sautron pour la première circonscription, Ruth Dijoux sur la 4e – ces 2 candidats ont fait des scores, très encourageants, supérieurs à 5% des voix malgré des dissidences – et moi-même sur la 2e (pas loin de 5% des voix).

Avec Gladys Céleste, ma suppléante, nous avons porté haut les couleurs de l’écologie en défendant le projet du Tram, en proposant des mesures pour le climat tout en défendant le pouvoir d’achat des Réunionnais. Durant cette campagne nous sommes allés à la rencontre des Réunionnais sur les marchés, devant les hôpitaux, dans la rue, pour échanger avec la population sur le « mieux vivre » à la Réunion. Les électrices et les électeurs de la circonscription ont pu constater que nous sommes prêts à lutter contre les lobbys pollueurs qui saccagent notre biodiversité et notre qualité de vie. Le combat pour l’écologie doit continuer car le danger est imminent ! Aussi j’appelle les écologistes à nous rejoindre dès à présent pour continuer la lutte » !

Karine Infante, candidate vaincue dans la 2ème

« L’équipe de Karine Infante est satisfaite de constater que la question de la représentativité locale est au cœur de la campagne électorale. « Nous avons défendu la création d’un Parlement Péi afin que les 7 députés réunionnais puissent se réunir et parler unanimement à l’Assemblée nationale. Nous avons milité pour ramener le cœur réunionnais à Paris. Cette thématique est aujourd’hui reprise par de nombreuses équipes », continue la candidate qui tient à remercier tous les militants qui se sont impliqués autour de cette candidature et tous ceux qui ont vu en ce programme un projet porteur pour La Réunion. Convaincue que c’est la politique qui doit s’adapter aux attentes des citoyennes et des citoyens, la jeune militante a souhaité se concentrer sur des propositions relatives au fonctionnement en lui-même et non à faire un catalogue de promesses.

Point d’orgue de cette vision, l’équipe Portoise a défendu un groupe ultra-marin au Palais Bourbon afin que les spécificités ultra-marines puissent être défendues et entendues. Entourée de ses nombreux soutiens, Karine Infante et son suppléant, Willy Incana, ont suivi les résultats de toute l’île et constaté le rejet massif du « système » politique traditionnel. « Nous continuerons notre engagement citoyen et associatif car si c pa nou i fé, Ki va fé », conclue Willy Incana.

Bien entendu, ce qui est à retenir c’est que l’abstention est la première gagnante de ce scrutin, cela joue forcément en faveur des partis « historiques ». L’équipe de Karine Infante dans la 2ème circonscription ne donnera aucune consigne de vote pour le 2ème tour. « Je ne veux pas m’inscrire dans un jeu politique en donnant des consignes. Je remercie tous les électeurs qui ont cru en mon projet, projet que je continuerai à défendre à mon niveau. Ils sauront prendre la décision la plus appropriée dans ce contexte complexe », explique la candidate. Le manque de confiance et de reconnaissance en un système politique est évident. Les partis politiques « historiques », qui ont des financements, qui savent jouer du système et placer leurs partisans, ne représentent plus la majorité des citoyens. « Ce vote est une échéance. Nous savons que malheureusement, les problématiques réunionnaises et ultra-marines ne seront pas résolues demain », déplore Karine Infante.

Farid Mangrolia, Tous Dionysiens

« Je remercie l’ensemble des électeurs et nos militants, sympathisants qui nous ont fait confiance lors de ce premier tour des élections législatives de Saint-Denis. Avec Priyamvada Catapoule ma suppléante, nous sommes venus à votre rencontre pour défendre un projet tourné vers le vivre ensemble et la hausse du pouvoir d’achat. Nous terminons cette élection avec une belle performance malgré le contexte difficile de défiance vis-à-vis des politiques de manière générale. Le combat pour Saint-Denis continue ! Le parti Tous Dionysiens confirme sa progression sur le chef-lieu en récoltant 1353 voix et 5,85% des suffrages exprimés soit le double de 2017 avec une participation nettement moins importante en 2022 (29,05 % contre 36 % en 2017). Nous confirmons également notre ancrage sur le canton 10 où nous faisons de très bon scores dans plusieurs bureaux de vote. Ensemble, continuons à oeuvrer pour un Saint-Denis qui donne sa chance à tous ! Nous sommes Tous Dionysiens ! « 

Bachil Valy et Nadine Grondin

Merci ! Merci à tous ceux qui ont cru en notre candidature et qui nous ont accordé leur confiance. Merci à vous, qui nous avez confortés dans l’idée que notre projet pour défendre nos terroirs, était un combat juste et sincère. Vous avez fait le choix de l’expérience, de la proximité et de l’action. Fidèles à nos valeurs, nous continuons le défi de porter notre ruralité entre authenticité, modernité et modèle de développement durable au service de tous les Réunionnais, des plus fragiles et de ceux qui font la richesse et la fierté des Hauts.

Je veux remercier plus particulièrement, les Entredeuxiennes et les Entredeuxiens qui, à nouveau, me renouvellent largement leur confiance et la reconnaissance du travail que nous faisons, avec les élus, pour faire de l’Entre-Deux un phare de la créolité, de l’agriculture durable et de la préservation de notre patrimoine. Je veux réaffirmer la nécessité que nous ayons des députés qui soient entendus et qui portent la voix des Réunionnais auprès du gouvernement et du Président de la République dans un dialogue constructif. C’est l’intérêt supérieur de la population qui doit primer plutôt que la posture politique et politicienne d’opposition.

Je veux, à nouveau, adresser mes plus vifs remerciements et toute mon affection à ma suppléante Nadine Grondin, Vice-présidente de la Chambre d’Agriculture, que j’ai eu l’honneur d’avoir à mes côtés, sur le terrain tout au long de cette campagne. Je lui souhaite l’avenir radieux qu’elle mérite dans ses engagements et resterais à ses côtés dans ses prochains combats. En ce qui concerne le 2ème tour sur la circonscription, les voix qui nous ont été accordées, appartiennent aux électeurs et c’est en conscience et responsabilité qu’ils feront leur choix dimanche prochain.

Jean Gaël ANDA, Elu municipal de l’opposition de Saint-Pierre

A l’issue de ce 1er Tour des élections législatives, l’abstention est encore une fois la grande gagnante de ce scrutin. Je salue le civisme des électeurs qui ont pris la mesure de l’importance de cette échéance et qui se sont rendus aux urnes. Une démocratie sans électeurs n’est plus une démocratie et la question de la légitimité des élus face à si faible mobilisation, se pose.

Les sondages donnent l’impression du “joué d’avance” et n’incitent pas à vouloir faire bouger les choses tout comme les débats dans lesquels chacun se tape dessus ou feignent de se taper dessus…Le score de la candidate du Rassemblement National appelle à la réflexion et à l’humilité face à un incontestable vote d’adhésion des électeurs réunionnais. A Saint-Pierre, on constate l’essoufflement d’une majorité au pouvoir depuis bientôt un quart de siècle, un système reposant sur les méthodes du passé, devenu totalement dépassées. Conformément à mes convictions et à mon attachement viscéral aux Libertés Fondamentales, ce 2d tour devra laisser place à l’expression démocratique des citoyens pour décider du meilleur choix, sans pression ni menace.

Par ailleurs, l’étonnement du député sortant face au score de Mme K /BIDI à Saint-Joseph prête à sourire lorsqu’on connaît les pratiques utilisées et mises en œuvre dans les bureaux de vote de Saint-Pierre…

Pour rappel, j’ai porté plainte pour fraude électorale depuis 2019 (la plainte est toujours en cours…) où l’on voit sur une vidéo, un Président d’un bureau de vote de Bois d’Olive bourrer les urnes… La justice « Saint-Pierroise », enquêterait toujours…Je tiens à saluer l’exploit, le courage et la détermination du fondateur de Croire et Oser, -un homme qui ne se vend pas pour un poste- : « Alek » LAI-KANE-CHEONG, sur la 6ème Circonscription et de sa suppléante Maître Florence CHANE-TUNE. Enfin, je tiens à féliciter Mme Ruth DIJOUX et sa suppléante le Dr Stéphie ETHEVE, des femmes de convictions et d’actions, pour leur engagement en faveur d’un projet, sur la 4ème circonscription.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.