Opération Escargot des planteurs de canne : ils sont reçus ce matin à la Préfecture

La semaine dernière, dans un communiqué de presse, Gilles Leperlier, conseiller municipal de l’opposition à l’Etang-Salé, avait dénoncé le fait que le nouveau maire de la commune, Mathieu Hoarau, puisse faire voter par le conseil municipal de sa commune, une enveloppe annuelle de 15 000 € de frais de représentation en sa faveur.

Voici la réponse de Mathieu Hoarau à Gilles Leperlier :

« C’est avec désolation que je découvre par voie de presse, les premières invectives de Gilles LEPERLIER, conseiller municipal d’opposition, concernant les frais de représentation du Maire.

Gilles LEPERLIER confond volontairement « Frais engagés » et « Provision avec un plafond maximum ». Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit que le maire peut percevoir une indemnité pour des frais de représentation: « Ces indemnités ont pour objet de couvrir les dépenses engagées par le maire, et lui seul, à l’occasion de ses fonctions et dans l’intérêt de la commune, sur présentation de justificatifs correspondants». Exemple : Le maire qui, après avoir reçu en mairie une personnalité publique,  un représentant de l’Etat,  un Directeur d’un organisme ou encore un Officiel ne peut supporter sur ses deniers personnels des frais engagés dans l’intérêt de la commune. 

 Gilles LEPERLIER, de par son expérience politique et de par la fonction qu’il occupe actuellement, le sait pertinemment mais préfère volontairement surfer sur la vague de la démagogie…

Le mercredi 15 juin 2022, le Conseil Municipal a délibéré de façon publique et transparente sur la revalorisation des frais de représentation du Maire. Ce point de légalité fait l’objet depuis de tentatives de manipulation de l’information par cet élu de l’opposition. Comme le prévoit la loi, le Maire s’est retiré de la salle du conseil pour laisser les élus libres de leur choix dans l’analyse de ce point de l’ordre du jour du conseil relatif aux frais de représentation.

 Gilles LEPERLIER est le seul élu à avoir voté CONTRE.

Je rappelle que toutes dépenses publiques font l’objet d’un contrôle par la DRFIP (Direction Régionale des Finances Publiques) qui était bien représentée lors de ce conseil. Je rappelle que tout citoyen peut contrôler les dépenses du Maire et des élus, et que la transparence est notre leitmotiv depuis notre arrivée. La transparence est d’ores et déjà omniprésente depuis l’installation de notre majorité, notamment à travers la diffusion en direct de tous les conseils municipaux.  Cette enveloppe de 15 000€ annuelle reste une provision avec plafond maximum et fera l’objet de contrôle sur justificatifs de dépenses en toute transparence par la population et les élus ! 

 éIl est fini le temps où les dépenses de repas gastronomiques sont payées sur fonds publics sans transparence en mode ni vu, ni connu  !!! »

Il s’agit aujourd’hui de rendre des comptes aux citoyens sur la réalité des frais engagés par le biais d’une enveloppe prévisionnelle : les dépenses réelles seront donc toutes soumises à justification. Tout ce qui ne sera pas dépensé restera dans les caisses communales. Tout cela est peut-être nouveau et il semble que l’opposition ait besoin d’un temps d’adaptation pour accepter le changement d’équipe voulu par la population.

 Mathieu HOARAU perçoit ses indemnités de maire annuellement à hauteur de 23 702€ par an, il a refusé la place de vice-président CIVIS (laissé donc à son 1er adjoint en début de mandat il y a 4 mois) et ne siège pas en tant que conseiller départemental (fonction assurée par une de ses conseillères municipales). Gilles LEPERLIER percevait (et perçoit encore) annuellement son salaire de directeur de cabinet à la CINOR et était vice-président de la SIDELEC, adjoint à la mairie et Administrateur d’une SPL au cours de son mandat de 2020 à l’Etang-Salé.

 Il est donc assez malvenu et inacceptable de la part de l’opposition, de s’étonner de ces frais de représentation qui ne sont qu’une provision dans l’intérêt de la commune. Nous nous étonnons que Mr LEPERLIER n’ait pas été scandalisé par des dépenses beaucoup plus alarmantes quant à la gestion communale à laquelle il a participé :

Les dépenses en charges de personnel communal, sont passées de 13 669 243,03 euros en 2020 à 15 015 007,93 euros en 2021 (soit une augmentation de plus de 1 345 000€ en un an !!!)

Les Frais de garage représentent une dépense annuelle provisionnée de 88 810€ en 2021 (pièces, achats, entretien) + 185 042€ de personnel garage soit un total 273 852€, pour  74 véhicules roulants, cela représente 308€/mois par véhicule en entretien (hors crédit, hors assurance, hors carburant)

Les dépenses en denrées alimentaires pour la cuisine centrale sont passées de 409 833€ à 501 818€ entre 2017 et 2018, pour revenir à 405 226€ en 2021 (une variation à hauteur de 100 000€ !!!!).

Le centre de vacances a connu une perte pendant 4 années consécutives de :

– 147 247,09 euros  en 2018 (déficit),

– 129 455 euros en 2019 (déficit),

– 140 320 euros en 2020 (déficit),

– 183 310 euros en 2021 (déficit),

Les Frais d’avocat dépassant les 25 000€  de Mr LACOUTURE condamné pour harcèlement moral ont été payés en partie sur le budget social du CCAS!!!!

 Après audit sur l’ensemble des dépenses communales concernant les différents services, nous vous tiendrons informés des montants qui nous paraissent bien plus alarmants que des frais de représentations provisionnés à hauteur maximale de 15 000€ / an.  Mr LEPERLIER a été très silencieux sur ces différents constats ci-dessus pendant qu’il était dans la majorité municipale.   

 Nous vous confirmons que nous œuvrons quotidiennement à réduire les dépenses publiques à la mairie de l’Étang-Salé. J’invite le nouveau chef de file de l’opposition à adopter une posture en faveur du bien commun, pour l’Étang-Salé, pour nous tous, dans un esprit de construction et de responsabilité. Il existe bien d’autres façons d’exister politiquement, et cela peut se faire au-delà d’une vaine polémique ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.