St-Paul : première commune d’Outre-mer labellisée Territoire Vélo

Saint-Paul, terre attractive et écologique, signe officiellement la Convention Territoire Vélo avec la Fédération Française de Cyclotourisme (FFC). La Ville devient la première commune d’Outremer à obtenir le label Territoire Vélo.

Il s’agit d’une Convention signée par le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, avec le représentant du Comité départemental de la FFC, Daniel Omer HOARAU, en présence de la Conseillère municipale déléguée aux mobilités douces, Mélissa COUSIN, ce lundi 4 avril 2022 à l’Hôtel de Ville.

Cette labellisation Territoire Vélo (décernée en décembre 2021) récompense la stratégie menée par la Municipalité en faveur du développement des mobilités douces. Saint-Paul, bouge, évolue et devient de plus en plus cyclable. L’objectif est d’améliorer la pratique du vélo.

“Cette labellisation permet à Saint-Paul d’être référencée au niveau national par la Fédération Française de Cyclotourisme. C’est une très belle vitrine pour la commune”, détaille le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN.

Cette distinction valide également le programme d’actions à venir dans les Bassins de vie. Comme l’illustre la récente livraison de stations de gonflage pour vélo en libre-service sur le front de mer de Saint-Paul.

Parallèlement à ces mesures, l’appel à projets lancé le 1er mars dernier favorise la mobilité douce.

Ainsi, des vélos, des trottinettes et des scooters électriques en libre-service seront proposés à SaintPaul et à Saint-Gilles-les-Bains.
Saint-Paul propose une aide à l’achat d’un VAE.

Pour rappel, Saint-Paul est également la première commune de l’île à proposer à sa population une aide à l’achat pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique. La collectivité intervient à hauteur de 200 euros sous conditions d’éligibilité. L’État contribue à raison de 200 €. Cette aide de l’État n’est mobilisable que si une collectivité se positionne comme le fait Saint-Paul.

Saint-Paul est aussi la seule Ville de La Réunion à proposer des pistes cyclables équipées de Gouzous à vélo. Cette signalétique représentant le personnage de Jace permet de sanctuariser la place des cyclistes sur la route.

Les rues de la Baie et Saint-Louis disposent maintenant d’une voie partagée. La vitesse est abaissée à 30 km/h pour assurer la sécurité des pratiquants de vélos, de trottinettes et des piétons. La vitesse a été réduite entre l’Étang et le Cimetière marin à 30 km/h. L’hypercentre est une zone déjà placée en zone 30. C’est aussi le cas de plusieurs voies perpendiculaires à la rue Saint-Louis.

Création de pistes cyclables

Par ailleurs, un autre enjeu central est d’améliorer les pistes cyclables et d’en créer de nouvelles. Des axes partagés ont été développés pour assurer la sécurité des pratiquants. Une voie verte vélo sera livrée dans les semaines à venir le long de la Chaussée royale, sur sa
partie nord. Les travaux sont en cours de finition.

Une autre piste vélo sera livrée à Cambaie en avril 2022. Un tronçon de 300 mètres cyclables sera aménagé entre le Centre hospitalier Ouest Réunion et le lit de la ravine La Plaine. La Ville sécurisera ce trajet grâce à une liaison cyclable depuis l’anneau du stade olympique afin d’éviter la zone commerciale de Savanna.

Saint-Paul s’engage également en interne. Dans le cadre du plan de mobilité durable, les services communaux seront dotés de 16 vélos à assistance électrique et de 20 trottinettes au cours du second trimestre 2022.

La Ville est donc une terre résolument engagée dans le développement durable. L’enjeu est de moderniser le territoire pour l’inscrire dans la dynamique des Villes nouvelles, modernes et écologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.