Saint-Paul co-signe avec UNICEF la Convention liée au titre Ville amie des enfants

Saint-Paul, terre apprenante et innovante, co-signe avec UNICEF la Convention liée au titre Ville amie des enfants obtenu par la commune.

Ce rendez-vous officiel se tient ce mercredi 23 mars 2022 à l’Hôtel de Ville en présence du Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, de Laurence PAPPALARDO, chargée de projets « Collectivités territoriales » à UNICEF FRANCE, de Nila RADAKICHENIN, Adjointe déléguée aux Affaires scolaires et de l’Adjoint chargé du Plan Éducatif Global, Salim NANA-IBRAHIM.

Un moment symbolique organisé en présence des marmay du Conseil Communal des Enfants et des Jeunes.

Cette agence internationale veille notamment à l’application de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. C’est une logique totalement partagée par Saint-Paul, titrée Ville Amie des enfants, depuis août 2021.

Seules 260 villes de France ont reçu cette distinction internationale, attribuée depuis 25 ans. Saint-Paul se place parmi les plus grandes villes mondiales avec 3 000 villes titrées dans 38 pays différents.

C’est un honneur d’officialiser ce partenariat prestigieux rappelle le Premier magistrat. Emmanuel SÉRAPHIN réaffirme l’ambition forte de la Municipalité portée en faveur de la petite enfance, de l’enfance et plus globalement pour la jeunesse.

Ce titre trace et encadre l’action dédiée au bien-être des jeunes générations. Devenir Ville amie des enfants, c’est un nouveau jalon posé en leur direction. Mais ce n’est pas le seul. Ce partenariat avec UNICEF donne naissance à un plan d’actions. La lutte contre le harcèlement scolaire, de manière immédiate, notamment.

Une bande-dessinée pour sensibiliser tous les enfants et un espace de libération à la parole seront créé·es dans les écoles. La sensibilisation en milieux scolaire, périscolaire et extra scolaire sera activement encouragée.

L’égalité fille-garçon sera favorisée en luttant contre les stéréotypes de genre. D’autres thématiques font l’objet d’un travail en profondeur. En matière de loisirs, de mobilités douces, de santé, d’amélioration du cadre de vie…

La Municipalité accorde une place centrale aux Saint-Paulois âgés de 0 à 18 ans. Saint-Paul les associe dans les décisions prises dans leur intérêt supérieur qui prime sur toutes autres considérations.

Plan Éducatif Global

La Ville prend en compte leurs besoins et leurs priorités. Comme l’illustre la concertation citoyenne lancée ce 23 mars dans le cadre du Programme de renouvellement urbain de Saint-Paul.

Les enfants des écoles vont émettre des avis sur ce projet d’aménagement qui va durablement transformer le centre-ville et le front de mer. Leurs idées seront recueillies dans le cadre de la concertation.

À Saint-Paul, les mesures engagées sur le territoire contribuent à proposer une école qui accueille mieux, où l’on apprend mieux et où l’on mange mieux. C’est le sens du Plan Éducatif Global déployé dans les 7 Bassins de vie.

D’autres dispositifs sont déjà activés. La crèche itinérante et les ateliers artistiques parents-enfants. Pour la jeunesse, les ambitions sont fortes. Un service dédié à la relance de cette politique en la matière a été structuré.

Des formations ont aussi eu lieu en interne. 32 personnes (élue, directeurs de pôle, responsables, agents) ont suivi le module « Ma ville à hauteur d’enfants ». Ttoutes et tous sont maintenant « ambassadeurs » des bonnes pratiques pour placer la jeunesse au cœur des politiques publiques.

Saint-Paul, Ville bienveillante et inclusive, s’engage pour le respect de ses droits fondamentaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.